lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsIran : Grève et protestation des travailleurs de l’usine d’acier d’Ahvaz et...

Iran : Grève et protestation des travailleurs de l’usine d’acier d’Ahvaz et de l’usine de canne à sucre Haft Tappeh et soutien des autres travailleurs

Iran : Grève et protestation des travailleurs de l’usine d’acier d’Ahvaz et de l'usine de canne à sucre Haft Tappeh et soutien des autres travailleurs

Soulèvement en Iran – No. 236

Les courageux travailleurs de l’usine d’acier d’Ahvaz ont commencé leur trente-deuxième jour de grève mardi 11 décembre par un rassemblement devant le gouvernorat d’Ahvaz. Beaucoup d’ouvriers avaient des linceuls blancs sur lesquels il était inscrit des slogans tels que « Nous sommes debout, nous n’avons pas peur de la mort ».

Les ouvriers ont scandé : Nous n’acceptons pas l’humiliation ; ni les menaces, ni l’emprisonnement n’ont plus d’effet ; étudiant, ouvrier, unité ; l‘ouvrier emprisonné doit être libéré ; l’étudiant emprisonné doit être libéré ; ni le dirigeant, ni l’État, ne peut vaincre le travailleur ; ni le dirigeant, ni l’État, ne peut résoudre les problème du pays ; inflation, prix élevés, répond Rohani ; notre pays est un refuge de brigand ; il est unique dans le monde ; Rohani menteur, où sont tes solutions ?

Au même moment, 1 500 travailleurs saisonniers et journaliers du complexe de canne à sucre Haft Tappeh se sont rassemblés devant le bureau administratif pour protester contre les incertitudes concernant leur statut professionnel et les promesses creuses du régime.

Parallèlement, à Téhéran, un groupe de travailleurs s’est rassemblé devant le Majlis (Parlement des mollahs) pour soutenir les travailleurs du Groupe industriel national d’acier d’Ahvaz et les travailleurs de l’usine de canne à sucre Haft Tappeh. Ils ont exigé la libération des travailleurs détenus, la sécurité d’emploi des grévistes et l’arrêt du contrôle de la « mafia du gouvernement » sur ces industries.

Les employés municipaux de Boroujerd ont également protesté devant le gouvernorat du régime contre leurs conditions de vie déplorables, la corruption et le détournement de fonds d’Alaeddin Boroujerdi, ancien président de la Commission de sécurité nationale du Majlis, et de ses acolytes. Les agriculteurs démunis de Khorasgan, dans l’est d’Ispahan, poursuivent également leurs sit-in et réclament leur droit à l’eau pour les cultures d’automne.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 décembre 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe