mercredi, novembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran : Grève dans la pétrochimie à Lordegan

Iran : Grève dans la pétrochimie à Lordegan

CNRI – Les salariés et les sous-traitants se sont mis en grève contre les coupes des salaires à Lordegan dans le sud-ouest de l’Iran. Les 400 employés de la société pétrochimique ont débrayé. La direction était censée signer un contrat avec les intérimaires après 45 jours de travail. Toutefois, après 65 jours, la direction refuse toujours de signer le nouveau contrat.

 

Dimanche 26 octobre, plus de 200 machines louées par la société ont cessé de travailler quand les opérateurs se sont mis en grève.

Les travailleurs de deux filiales ont également lancé une grève en soutien à leurs collègues de Lordegan. Les PDG de ces entreprises, proches du pouvoir, refusent de céder aux revendications des employés.

C’est une tactique bien connue des entreprises industrielles soutenues par le gouvernement, de ne pas engager des travailleurs en CDI pour ne pas payer de charges sociales. 
 
Le 21 octobre Mohammad Jahromi, le ministre du Travail des mollahs, dans un rare aveu, avait déclaré que « plus de 250.000 travailleurs ont perdu leur emploi durant les six premiers mois du calendrier iranien qui commence le 22 mars », selon l’agence de presse ILNA.

« Nous devons nous attendre à voir ce chiffre augmenter », avait-il ajouté.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe