vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Exécution, arrestations et assassinats d’innocents sans défense

Iran : Exécution, arrestations et assassinats d’innocents sans défense

Incapable de contrer la montée des crises intérieures et internationales et redoutant la colère et la révolte populaires, le régime inhumain des mollahs accroit régulièrement la répression :

Les 12, 14 et 15 décembre, trois prisonniers de 27, 44 et 46 ans, ont été pendus dans les prison de Bam (sud), Racht (nord) et Qazvine (ouest). Le 14 décembre, un homme de 27 ans du nom de Reza Moradi Ojagh s’est suicidé en raison des pressions exercées contre lui en prison.

Par ailleurs, Sajedinia, commandant des Forces de sécurité de l’Etat (FSE) de la région du Grand Téhéran, a rapporté que 123 personnes ont été arrêtées à Téhéran.  

Chaque jour, les forces répressives ouvrent le feu et tuent des personnes innocentes et sans défense à travers le pays, spécialement dans les zones frontalières, où pour boucler les fins de mois, des hommes exercent les métiers de porteurs de lourdes charges ou de colporteurs.

Le 16 décembre, des criminels des FSE ont ouvert le feu sur un Kurde nommé Borhan Ilkhani, âgé de 45 ans, à Noudcheh dans la province de Kermanchah (ouest). Touché à la tête, il est dans un état grave.
 
Dans la soirée du 14 décembre, près de la ville de Saravan (province du Sistan- Balouchistan, dans le sud-est du pays) un jeune baloutche, Elyas Dehani, a été tué par un agent des FSE qui lui a tiré une balle dans la tête. Le même jour, un ouvrier du nom d’Ibrahim Pirdehghan, 34 ans et père de quatre enfants, a été grièvement blessé près de Chaldoran (province de l’Azerbaïdjan de l’ouest) par des tirs des FSE.
 
Le 9 décembre, deux autres jeunes kurdes de la ville de Razn, près de Nahavand (province de Hamedan dans l’ouest de l’Iran) ont été touchés par des tirs des FSE. L’un d’entre eux, Behrouz Yari, 24 ans, a perdu la vie et l’autre a été blessé.

Dans la nuit du 6 décembre à Bandar-Khamir, dans les environs de Bandar Abbas dans le sud de l’Iran, les FSE ont ouvert le feu sur un jeune de 19 ans nommé Mohammad Alizadeh qui a été tué sur le coup. Le régime a invoqué un trafic de carburant pour justifier son meurtre.

Un pécheur de Dezfoul (sud de l’Iran) qui pêchait à l’électricité pour nourrir sa famille, a été condamné à 30 coups de fouet (agence officielle Irna du 9 décembre).

Ce régime inhumain doit être banni de la communauté internationale et ses dirigeants criminels doivent comparaitre devant la justice internationale pour crimes contre l’humanité.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 16 décembre 2013

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe