samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Deux prisonniers politiques, un malade du cancer et un handicapé,...

Iran : Deux prisonniers politiques, un malade du cancer et un handicapé, privé de soins médicaux

Hadi Abedi BakhodaCNRI – Des agents des services de renseignements des mollahs, le Vevak, ont retiré d’un hôpital où il se faisait soigner un prisonnier politique handicapé, pour le renvoyer en prison. Hadi Abedi Bakhoda, un détenu politique qui a aussi été incarcéré dans les années 1980, est tombé handicapé  après que des gardiens de la révolution aient ouvert le feu sur lui. Il souffre de complications à la suite de ses blessures.

Abedi Bakhoda est écroué dans une prison de la ville de Racht, dans le nord de l’Iran, où ils ne peut être correctement soigné. Il a ensuite été transféré dans un hôpital, mais en dépit de l’avis des médecins, il a de nouveau été incarcéré de force. 

Abedi Bakhoda a subi des tortures violentes dans les années 1980 accusé de soutenir la principale opposition iranienne, les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI). Son frère, Hormoz, a été exécuté par le régime iranien sur des accusations similaires.

Un autre prisonnier politique, Mohsen Dokmechi, un commerçant respecté du Bazar qui souffre d’un cancer du pancréas, est aussi dans un état critique après avoir été privé soin.

M. Dokmechi, ancien prisonnier politique des années 1980, est actuellement emprisonné et torturé pour avoir aidé des familles des prisonniers politiques sans ressources, pour son soutien à l’OMPI et avoir un de ses enfants au camp d’Achraf, en Irak, où résident 3.400 membres de l’OMPI.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe