lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran: des étudiants protestent contre le président Ahmadinejad

Iran: des étudiants protestent contre le président Ahmadinejad

Agence France Presse – Des étudiants iraniens ont lancé lundi des slogans contre Mahmoud Ahmadinejad, réclamant la libération de trois de leurs camarades détenus et demandant plus de liberté dans l’enceinte de l’Université de Téhéran où le président iranien devait prononcer un discours.

Agence France Presse – Des étudiants iraniens ont lancé lundi des slogans contre Mahmoud Ahmadinejad, réclamant la libération de trois de leurs camarades détenus et demandant plus de liberté dans l’enceinte de l’Université de Téhéran où le président iranien devait prononcer un discours.

"Ahmadinejad Pinochet, l’Iran ne deviendra pas le Chili", ont scandé une centaine d’étudiants qui se sont dirigés vers la principale entrée de l’université, fermée par la police anti-émeute qui les a empêchés de sortir dans la rue, a dit un témoin à l’AFP.

Des dizaines de policiers se sont déployés autour de l’Université de Téhéran pour en bloquer l’accès, alors que, selon l’agence semi-officielle Fars, des étudiants se sont bagarrés avec des membres de la sécurité de l’Université en cherchant à en forcer une des portes.

"Les étudiants emprisonnés doivent être libérés", ont également scandé les étudiants, selon Fars.

Trois étudiants sont détenus depuis le mois de mai pour avoir publié des journaux considérés comme insultant la religion musulmane. Ils nient l’accusation et ont affirmé avoir été l’objet d’un coup monté par des personnes cherchant à les discréditer.

"Pourquoi seulement Columbia ? Nous avons aussi des questions", ont écrit les protestataires sur des pancartes, faisant référence au récent discours du président iranien à l’université américaine de Columbia à New York.

Des étudiants islamistes ont lancé des slogans en faveur du président Ahmadinejad et se sont opposés verbalement aux contestataires.

"L’université n’est pas la place des hypocrites", ont lancé les étudiants islamistes qui ont réclamé l’interdiction du Bureau de la consolidation de l’unité (BCU), qui regroupe les étudiants réformateurs.

Le président Ahmadinejad doit prononcer un discours à l’occasion de la rentrée universitaire.

En décembre dernier, des étudiants avaient lancé des slogans violents contre le président alors qu’il prononçait un discours à l’Université Amir Kabir de Téhéran, considérée comme l’une des plus politisées du pays.

Les étudiants avaient crié "mort au dictateur" et brûlé les photos de M. Ahmadinejad.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe