samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran : Conférence sur le terrorisme des mollahs au Parlement britannique

Iran : Conférence sur le terrorisme des mollahs au Parlement britannique

Iran : Conférence sur le terrorisme des mollahs au Parlement britanniqueCNRI – Dans une conférence intitulée « Mollahs : Maîtres du terrorisme » au Parlement britannique le 25 avril, les membres des deux chambres du parlement ont condamné les menaces terroristes du régime clérical et souligné la nécessité d’un changement démocratique en Iran.

La conférence tombait le jour de l’anniversaire de l’assassinat il y a 16 ans à Coppet, près de Genève, de Pr. Kazem Radjavi, ancien représentant du Conseil national de la Résistance iranienne aux Nations Unies et en Suisse.

La conférence était présidée par Lord Corbett of Castle Vale. On comptait parmi les orateurs Lord Slynn of Hadley, Lord Waddington, Lord Archer of Sandwell, la baronne Gibson of Market Rasen, la baronne Turner of Camden, Lord King of West Bromwich, David Amess et Brian Binley, députés conservateurs. Dolat Norouzi, représentante du CNRI au Royaume-Uni et Hossein Abedini, membre de la commission des Affaires étrangères du CNRI et rescapé d’une tentative d’assassinat par des terroristes de Téhéran, sont également intervenus.

Stéphane Radjavi, fils de la victime, a été invité à prendre la parole. Accueilli par Lord Corbett, il a été chaleureusement félicité pour ses efforts grâce auxquels il a obtenu un mandat d’arrêt international contre l’ancien ministre des Renseignements des mollahs, Ali Fallahian, directement responsable du meurtre du Pr. Radjavi.

Après la projection d’une vidéo émouvante sur la vie dédiée aux droits humains de Kazem Radjavi, Stéphane s’est penché sur les activités terroristes du régime et a juré d’éliminer ses opposants. Il a estimé que la le régime intégriste en Iran était le plus grand ennemi de la liberté et de la démocratie dans le monde et a souligné que la seule vraie solution au problème iranien était un changement démocratique amené par la population et sa résistance, comme le propose Mme Maryam Radjavi, présidente de la République élue de la Résistance.

Des membres du corps diplomatique à Londres, ainsi que des représentants des droits humains et des organisations des droits des femmes en Grande-Bretagne assistaient à cette conférence.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe