jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran : Conflit interne au ministère du Renseignement et de la Sécurité

Iran : Conflit interne au ministère du Renseignement et de la Sécurité

ImageIran Terror Database – En 1998, les Iraniens étaient horrifiés et surpris par les meurtres brutaux de nombreux grands intellectuels, que les médias iraniens ont qualifiés plus tard de « meurtres en chaîne », selon Iran Terror.

L’opinion publique a également reçu un choc lorsque les factions rivales se querellant pour le pouvoir ont révélé que ces meurtres étaient en fait un coup monté par le vice ministre du Renseignement et de la Sécurité d’alors, Saïd Emami. Le ministère du Renseignement et de la Sécurité (VEVAK) a rejeté la faute sur des « agents en marge ».

Afin de rectifier l’impact négatif de l’épisode des « meurtres en chaîne », le régime iranien a dû inévitablement mener une purge du ministère et destituer environ 1000 agents du VEVAK.

Ces agents mis à la porte opéraient sous le commandement des conseillers du guide suprême, Ali Khamenei, et étaient connus pour leur caractère impitoyable.

Depuis que le radical Mahmoud Ahmadinejad a remplacé Mohammad Khatami au poste de président, Khamenei fait tout pour faire renaître le ministère.

Khamenei a récemment donné l’ordre à l’actuel ministère de l’Intérieur, Mostafa Pour-Mohammadi, de réincorporer les 1000 anciens agents dans trois départements : le ministère de l’Intérieur, la justice et le VEVAK.

Il est attendu que cette initiative élargisse la sphère d’influence du VEVAK sur les structures du pouvoir en Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe