vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : condamnations à mort de jeunes et d'internautes

Iran : condamnations à mort de jeunes et d’internautes

 CNRI : Le système judiciaire des mollahs a condamné à mort plusieurs jeunes pour «délits d’internet». Reza Jafari, vice-procureur des mollahs à Téhéran a annoncé le 19 avril que « des agents de dizaines de sites iraniens arrêtés par les gardiens de la révolution et actuellement incarcérés ont été condamnés à mort pour ”corruption sur Terre”. »

Par ailleurs le régime des mollahs a condamné à la peine capitale une jeune fille de 19 ans, Sahar, à Téhéran, selon le quotidien officiel Aftab Yazd du 19 avril.

Egalement, un détenu de la prison centrale d’Ispahan a été pendu dimanche 19 avril. Habibollah Bagherian était âgé de 29 ans. Il avait été transféré la veille de la section 4 de la prison Dastguerd d’Ispahan à l’isolement avant son exécution.

Une des raisons invoquées pour son exécution était d’avoir eu des relations avec des prisonniers politiques à Dastguerd. Il avait été menacé de mort par le directeur des services de sécurité et du renseignement de la prison s’il poursuivait ces contacts.

Ce prisonnier avait réussi a faire passer dérnièrement un message à l’extérieur où il appelait à l’aide. Il y disait notamment : « Moi, Habib Bagherian, j’ai été violemment torturé en 2003 pendant dix jours par les services de renseignement de Chahinchahr. Mes bourreaux étaient Akbar Kabiri, Morteza Zamani, Ahmad Yavari, Ghalipour, Zareh et Safavi. Ils m’ont tellement torturé que cinq ans après j’en garde encore les traces sur tout mon corps.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe