samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran : Climat électrique dans les bazars

Iran : Climat électrique dans les bazars

bazar de KermanCNRI – À la suite de la grève dans les bazars d'Ispahan, Chiraz, Machad, Tabriz, Qazvine et Ahwaz, c’est Kerman qui a rejoint le mouvement le 16 octobre.

La plupart des bazars du sud de Kerman étaient fermé. C’est le dernier en date d'une longue série de protestations contre la TVA imposée par les mollahs il y a une dizaine de jours. Loin de perdre de la vigueur, le mouvement tient bon et le climat est de plus en plus tendu dans le cœur économique des villes.
 
Le bazar d'Ispahan a été le premier à se mettre en grève contre la nouvelle réglementation, entraînant ceux de grands centres urbains derrière lui.

Le 7 octobre, au quatrième jour de grève, plus de 3000 commerçants ont protesté en fermant leurs commerces et en marchant sur le gouvernorat d'Ispahan.

Ces protestations ont donné lieu à des vagues d’arrestations. Sur les 150 commerçants arrêtés, une grande partie a été mis à l’isolement cellulaire dans le quartier des détenus politiques de la prison d’Ispahan, où ils sont soumis à d’intenses tortures.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe