jeudi, février 9, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran/barbarie: un mollah appelle à davantage de peines d'amputations

Iran/barbarie: un mollah appelle à davantage de peines d’amputations

CNRI – Un haut religieux, représentant du Guide suprême iranien dans la province d’Hormozgan (sud de l’Iran), a appelé à ce que davantage de peines d’amputations des mains soient appliquées dans le pays, ont rapporté les médias iraniens. Les exactions et la barbarie des mollahs en Iran n’ont rien à envier à leurs rivaux de Daech.

Na’imabadi qui prend régulièrement la parole à Bandar Abbas lors des prières hebdomadaires du vendredi, organisées par l’Etat, a déclaré mercredi à Machhad: « Si les mains de quelques-uns de ceux qui commettent des larcins dans la société sont coupées, cela servira d’exemples pour les autres et la sécurité sera rétablie « .

« Lorsque la sécurité dans la société peut être rétablie avec l’amputation de quelques doigts, pourquoi de telles peines ne seraient pas davantage appliquées?» a-t-il demandé.

Na’imabadi, qui est également membre de la puissante Assemblée des experts, a exhorté les autorités de la province à ne pas porter attention aux critiques internationales envers le régime : «Notre gouvernement est basée sur la mise en œuvre des lois islamiques. »

Na’imabadi faisait allusion à la législation inhumaine appliquée par le régime islamiste qui a permis de nombreux cas d’arrachages d’œil, d’amputations de la main, de doigts et de jambes, et l’exécution de nombreux mineurs délinquants ; une législation que les responsables iraniens ont décrit comme «une particularité unique» du pouvoir islamiste.

L’an dernier, lors d’un débat à l’ONU, Mohammad-Javad Larijani, Secrétaire général du soi-disant Conseil Supérieur pour les droits de l’homme en Iran, a défendu cette législation inhumaine et a exhorté les pays occidentaux à « se pencher » sur ses vertus.