jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran : Aucune différence entre Ahmadinejad et Khamenei, selon Mohadessine

Iran : Aucune différence entre Ahmadinejad et Khamenei, selon Mohadessine

Middle East Online : Un responsable de l’opposition iranienne affirme que les mollahs tentent d’étendre leur loi au-delà des frontières de l’Iran pour empêcher leur chute.

ImagePARIS, 19 décembre – Selon un haut responsable d’un groupe d’opposition iranien en exil, les propos du président de l’Iran, Mahmoud Ahmadinejad, lors du sommet de l’Organisation de la Conférence Islamique et son appel à la destruction d’Israël et à la formation d’un empire islamique mondial ne constituent ni des remarques passagères ni un stratagème de propagande.

Mohammad Mohadessine, président de la commission des affaires étrangères du Conseil national de la Résistance iranienne, a déclaré lors d’une conférence de presse vendredi à Paris : « Face à la demande de 95% des Iraniens pour un changement de régime, les mollahs tentent d’étendre leur loi au-delà des frontières de l’Iran pour empêcher leur chute. C’est pour cela que peu après son entrée en fonction, Ahmadinejad avait dit : ‘Les vagues d’une nouvelle révolution islamique vont bientôt s’étendre au monde entier’ ».
D’après Mohadessine, et contrairement à ce que certains pensent en Occident, il n’y a aucune différence entre Ahmadinejad et le guide suprême Ali Khamenei. « Tout ce qu’a dit Ahmadinejad reflétait le point de vue du régime dans sa totalité et celui de Khamenei », a-t-il ajouté, en lisant un extrait de ce qui est, selon lui, un rapport interne confidentiel servant à briefer les hauts responsables du gouvernement. D’après ce rapport : « Avant le voyage du président en Arabie Saoudite, les conseillers du président, suivant les directives du guide, ont préparé son discours et les références à Israël et aux Juifs. Ahmadinejad a personnellement fait part du discours à Son Éminence le Guide qui l’a corrigé puis approuvé ».
Le rapport continue ainsi : « Notre position a quelques répercussions négatives et d’autres positives. Parmi les sociétés musulmanes, l’Iran serait reconnu comme le porte-drapeau de la défense des Musulmans. Elle nous ouvre la voie en Irak. D’un point de vue national, elle regonfle le moral des Bassidjis (milice du gouvernement formée par les gardiens de la révolution) et des révolutionnaires. Elle solidifie nos rangs et encourage nos forces fondamentalistes. Naturellement, les pays occidentaux ne resteront pas indifférents et nous condamnerons aux Nations Unies. Mais l’expérience a montré qu’ils finiront par battre en retraite. Les USA ont beaucoup de problèmes en Irak, ce qui lui laisse moins le temps pour se concentrer de manière concrète sur la République islamique ».
Mohadessine a affirmé que la stratégie de l’Iran de dominer le monde musulman passait par la domination de l’Irak. « Pour le régime, l’Irak est la porte du monde islamique. Les plus hauts commandants des gardiens de la révolution et des milliers de ses membres sont concentrés sur l’Irak. Ils veulent mettre en place un régime islamique fantoche en Irak. Le régime consacre des milliards de dollars pour mener à bien cette mission. Il a envoyé des milliers de religieux en Irak. Il paie chaque mois des milliers d’agents », a-t-il ajouté.
Cette figure de l’opposition a déclaré : « Les dirigeants iraniens parlent de ‘l’opportunité irakienne’ comme d’une opportunité historique. Cette opportunité les a encouragés à réclamer publiquement l’élimination d’Israël et l’établissement d’une loi islamique mondiale ».
Il a demandé à ce que « les négociations avec le régime clérical concernant leurs projets nucléaires ou les droits humains soient abandonnées, et que l’Iran comparaisse devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies pour son dossier nucléaire, son exportation du terrorisme et de l’intégrisme ainsi que les violations des droits humains, et que des sanctions appropriées soient imposées contre le régime ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe