lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Appel à sauver le prisonnier politique Ali Moezzi

Iran : Appel à sauver le prisonnier politique Ali Moezzi

La Résistance iranienne appelle le Haut-commissariat aux droits de l’homme de l’ONU et tous les défenseurs des droits humains à intervenir de toute urgence pour sauver la vie du prisonnier politique Ali Moezzi. Il a été transféré le 3 janvier de la prison de Ghezel Hessar (Près de Téhéran) vers une destination inconnue.

Le 12 octobre 2014, extrêmement malade, au lieu d’être emmené à l’hôpital, il a été mis au cachot dans la section 209 d’Evine et soumis à toutes sortes de pressions pendant deux mois. Il y a quelques semaines, il a été ramené dans la section générale.

Alors que la peine de cinq ans de prison de M. Moezzi est sur le point de prendre fin, les services de renseignement cherchent à empêcher sa libération en fabriquant de fausses accusations. Ils l’ont ouvertement menacé de mort ou de cinq autres années de réclusion. Les tortionnaires n’ont cessé de brandir des menaces contre M. Moezzi, père de deux membres de l’OMPI au camp Liberty : « on va t’achever par une mort lente en prison, tu ne sortiras pas vivant de prison. »

Ali Moezzi, déjà prisonnier politique dans les années 1980, souffre de diverses maladies, comme de problèmes rénaux aigus et d’obstruction intestinale, dues aux années d’emprisonnement et de torture. En 2009, il a été arrêté pour avoir rendu visite à ses deux enfants au camp d’Achraf en Irak et a été condamné à deux ans de réclusion ferme et trois ans avec sursis. En juin 2011, il a été arrêté une troisième fois pour avoir pris part à une cérémonie à la mémoire d’un membre de l’OMPI, Ali Saremi, exécuté par la tyrannie religieuse. Il n’a cessé d’être soumis à des pressions intenses et à des tortures physiques et psychologiques pour son soutien à l’OMPI.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 janvier 2015

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe