lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : amputation publique à Chiraz

Iran : amputation publique à Chiraz

CNRI – Dans une mesure cruelle, le régime inhumain des mollahs a amputé un homme de 29 ans des doigts d’une main, en public le 24 janvier à Chiraz, dans le sud de l’Iran. Il était accusé de vol. Selon le système judiciaire des mollahs de la province de Fars, il a également été condamné à trois ans de prison et à 99 coups de fouet. D’autres prisonniers à Chiraz ont aussi été condamnés à des peines triples comme une amputation, de la prison et du fouet.

Ali Alghassi, le procureur de Chiraz, a qualifié l’amputation des doigts d’ « avertissement sérieux » pour tous ceux qui « causent de l’insécurité ». « Le judiciaire a mis à l’ordre du jour la fermeté et l’intolérance », a-t-il menacé.

Les amputations et les exécutions de jeunes accusés de vol se déroulent alors que non seulement le régime des mollahs détruit le capital humain du pays, mais dilapide aussi sa richesse et ses ressources dans le gouffre du nucléaire, du terrorisme et de l’exportation de l’intégrisme ou les déverse dans les comptes bancaires des dirigeants de la dictature. Peu de jours se passent sans que la guerre au sommet ne révèle des milliards de dollars de détournements et de vol par les diverses bandes au pouvoir, des revenus astronomiques venant du trafic de drogue ou du trafic des êtres humains sur les femmes et les filles en Iran ou d’autres faits de corruption et de vol.

Les mollahs ont de plus en plus recours à des châtiments barbares en public pour renforcer le climat de terreur dans l’espoir de contenir la révolte qui gronde.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 25 janvier 2013

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe