mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeIrak: pic en juillet des attaques avec des bombes fournies par l'Iran

Irak: pic en juillet des attaques avec des bombes fournies par l’Iran

Agence France Presse – Les attaques contre des soldats américains en Irak avec des engins explosifs qui seraient fournis par l’Iran ont atteint un pic en juillet, a affirmé le numéro deux du contingent américain en Irak, le général Raymond Odierno, dans un entretien au New York Times de mercredi.

"Juillet a constitué un record", a déclaré le général Odierno au quotidien. Les engins explosifs dits EFP (Explosive Formed Penetrator), très efficaces pour percer des blindages, ont été utilisés dans 99 attaques le mois dernier et ont représenté un tiers des morts au combat de soldats américains, selon l’armée américaine.

Les services de renseignement américains affirment avoir des preuves que ces engins explosifs viennent d’Iran, même si Téhéran a toujours démenti ces allégations.

Le nombre d’attaques en juillet avec les EFP est en gros le double du chiffre de janvier et 50% supérieur à celui d’avril (65 attaques), d’après les statistiques de l’armée américaine.

Des 69 soldats américains tués en juillet, 23 sont morts à cause de ces engins explosifs.
Même si les EFP ne représentent qu’une petite partie des attaques à l’engin explosif en Irak, ils sont responsables d’un grand nombre de morts et de blessés.

Ce type d’explosifs est utilisé pratiquement exclusivement par des miliciens chiites, ce qui montre que ceux-ci sont toujours actifs, d’après le New York Times.

Selon le général Odernio, les miliciens chiites ont commis 73% des attaques qui ont tué ou blessé des soldats américains à Bagdad en juillet.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe