vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeImpliquer les milices chiites affiliées à l’Iran dans la batail pour la...

Impliquer les milices chiites affiliées à l’Iran dans la batail pour la reprise de Ramadi conduira à un désastre

Impliquer les milices chiites affiliées à l’Iran dans la batail pour la reprise de Ramadi conduira à un désastre

Bruxelles – Communiqué de presse de l’Association européenne pour la Liberté de l’Irak (AELI)*

L’Association européenne pour la liberté de l’Irak (EIFA) est profondément préoccupée par la chute de Ramadi, la capitale de la province d’Al-Anbar, aux mains des terroristes djihadistes de Daech. Nous réitérons que le seul moyen d’éviter ce type de tragédie est de faire participer réellement les tribus sunnites dans le processus politique en Irak.

Le Premier ministre Haider al-Abadi doit entendre raison. Dans le passé, les tribus sunnites se sont levées pour expulser Al-Qaïda de l’Irak et ils peuvent être motivé et mobilisé une fois de plus pour lutter contre les terroristes brutales de Daech. Cela nécessite que le gouvernement irakien leur fasse confiance et leur fournisse des armes, plutôt que de les marginaliser et de les laisser se massacrer par des milices chiites soutenues par l’Iran.

En tant que victimes de Daech, les tribus sunnites sont la seule force viable capable d’affronter les terroristes politiquement, socialement et militairement. Mais le régime iranien et ses agents en Irak n’ont pas permis qu’ils soient armés et qu’ils participent au processus politique. La présence de la ministre de la Défense du régime iranien en Irak après la chute de Ramadi et le consentement des Etats-Unis pour la participation des milices chiites contrôlées par l’Iran dans la bataille pour reconquérir la province d’Al-Anbar, ont de nouveau poussé l’Irak vers une catastrophe sectaire. Les sunnites n’ont que les deux choix mortels suivants : se faire massacrer par les barbares de Daech ou se faire massacrer par les milices chiites impitoyables, qui ont tous les deux assassiné, violé et brutalisé les membres de la communauté sunnite.

Pour surmonter la crise actuelle et vaincre Daech, le Premier ministre Al-Abadi doit se débarrasser de l’influence de Téhéran. En faisant cela, il va gagner le soutien du peuple irakien et de la communauté internationale. Il doit immédiatement restaurer une réelle participation des sunnites dans le processus politique irakien, notamment les tribus sunnites qui ont combattu contre son prédécesseur discrédité et corrompu Nouri Al-Maliki. M. Al-Abadi doit également accueillir de nouveau les dirigeants sunnites comme l’ancien vice-président Tariq Al-Hashemi, qui a été forcés par Maliki de fuir l’Irak.

Al-Abadi doit également armer les tribus sunnites avec des armes lourdes et semi-lourdes pour leur permettre de lutter contre Daech efficacement sous le commandement des forces de la coalition et il doit nettoyer le gouvernement irakien et les organismes militaires et de sécurité de tous les agents du régime iranien. En particulier, il doit expulser tous les gardiens de la révolution du régime iranien et leurs milices associées en Irak. Seulement de cette manière la souveraineté de l’Irak peut être restaurée et Daech peut être chassé du pays.

* L’Association européenne pour la Liberté de l’Irak (EIFA) est présidée par M. Struan Stevenson. Il a été le président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec l’Irak de 2009 à 2014.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe