lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: EvénementsIl ne sortira rien de Rohani pour un changement et pour la...

Il ne sortira rien de Rohani pour un changement et pour la liberté – Maliheh Hosseini

CNRI – « L’Occident a fait tout un vacarme avec l’arrivée de Rohani comme quoi un mollah réformateur et modéré serait arrivé, exactement comme à l’époque de Khatami, mais plus que les Iraniens, c’est l’Occident qui est tombé dans le piège et a joué la complaisance », a déclaré  Maliheh Hosseini de l’Association des Femmes pour la Liberté en Iran.

Elle s’exprimait à la veille du 35e anniversaire de la révolution antimonarchique, le 8 février, à l’occasion de la première convention générale des représentants de plus de 300 associations iraniennes dans le monde, tenu à Paris.

Dans son intervention, Maliheh Hosseini a ajouté :

J’adresse toutes mes félicitations aux Moudjahidine du peuple à Liberty. C’est en tant qu’ancienne prisonnière politique et représentante de l’Association des femmes pour la liberté en Iran dans le Val d’Oise, en France, que je prends la parole.

Je dirais quelques mots pour me présenter. En 1978, j’ai fait la connaissance de l’Ompi en pleine révolution, et dès cette année-là j’ai vendu des journaux de l’opposition, j’ai participé à tous les meetings. Je connais bien ce régime, de très près. En 1981, alors que j’avais à peine vingt ans, j’ai défilé dans l’immense manifestation du 20 juin et pendant deux ans j’ai été incarcérée dans les prisons de Ghezel-Hessar et d’Evine. C’est là où j’ai davantage appris à connaitre les Moudjahidine du peuple et les défenseurs de la liberté et que j’ai vu comment ils résistaient, jusqu’à donner leur vie pour défendre leur cause. Des collégiens de 13 ans jusqu’aux grands-mères âgées. Pour défendre leur cause, ils n’ont jamais plié devant le régime et ils ont résisté jusqu’à leur dernière goutte de sang.

A propos de la situation du régime, l’Occident a fait tout un vacarme avec l’arrivée de Rohani comme quoi un mollah réformateur et modéré serait arrivé, exactement comme à l’époque de Khatami. Moi à cette époque j’étais en Iran. Khatami est arrivé avec un sourire, pour un dialogue entre les civilisations, pour tromper les gens. Mais plus que les Iraniens, c’est l’Occident qui est tombé dans le piège et a joué la complaisance avec lui. Khatami a vite été dénoncé, en moins de deux ans, en réprimant les manifestations et les meetings pacifiques des étudiants. Et c’est intéressant de savoir qu’à cette époque, au pic de la répression, celui qui l’a aidé, c’était Rohani. Malheureusement, l’Occident ne veut pas comprendre que Rohani est comme Khatami, un mollah.

Mais notre peuple l’a très bien compris, dans la pratique et pas dans la théorie, dans notre chair et avec notre sang, il ne sortira rien de Rohani pour un changement et pour la liberté. C’est pourquoi nous devons nous donner la main, être solidaires et aux côtés de la Résistance renverser le régime et pour apporter la liberté à notre peuple enchainé.

Nous sommes innombrables, nous nous battrons jusqu’au bout et nous ne connaitrons pas de répit tant que ce régime ne sera pas renversé.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe