lundi, décembre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Présidente élueLa communauté Bakhtiari manifeste dans tout l’Iran

La communauté Bakhtiari manifeste dans tout l’Iran

Pour Maryam Radjavi, insulter la communauté Bakhtiari, revient à insulter l’ensemble du peuple iranien. Elle appelle à la solidarité de tous les Iraniens contre le fascisme religieux au pouvoir en Iran
 
A la suite de la diffusion d’un film à la télévision officielle des mollahs insultant la communauté Bakhtiari d’Iran, une vague de protestation et de colère a balayé les 13 et 14 février les villes du pays, spécialement dans le sud et l’ouest, notamment à Dezfoul, Masjed-Soleiman, Farsan, Aligoudarz, Doroud, Izeï, Azna et Lali. Les rassemblements contre le pouvoir où la foule conspuait les autorités du régime, notamment Zarghami, le chef de la radiotélévision, ont conduit à des heurts avec les gardiens de la révolution et d’autres forces répressives.

Le 14 février, qui tombait le jour du sermon de la prière du vendredi dans les villes de Dezfoul, Masjed-Soleiman, Izeï et Lali, les protestataires sont descendus dans la rue pour crier « A bas Zarghami », « les Bakhtiaris préfèrent la mort aux insultes » et « ne nous poussez pas à prendre les armes ».

Ces protestations à Dezfoul ont débouché sur des batailles et des affrontements sporadiques entre la jeunesse courageuse et les forces répressives dans toute la ville. Lors de ces heurts, les jeunes ont fait voler en éclats les vitres d’au moins 30 véhicules des forces de sécurité. Ils se sont aussi battus avec les forces spéciales dévouées à Khamenei et connues sous le nom de « Nopu » qui avaient placé des barrières et qui chargeaient les manifestants.  Les jeunes ont renversé et détruit les barrières. La population intrépide de Dezfoul a résisté aux attaques de la police en la bombardant de pierres. Des informations indiquent qu’un haut commandant de la police a été blessé et que les gents ont pris la fuite.

Durant ces manifestations, outre la police et les unités spéciales, des agents du renseignement et d’autres en civil ont matraqué les manifestants et tiré des gaz lacrymogène sur les cortèges.

Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a salué la révolte et la bravoure de la communauté Bakhtiari. Elle a appelé tous les Iraniens, spécialement la jeunesse téméraire, à se dresser à travers l’Iran en soutien à leurs compatriotes. La communauté Bakhtiari a toujours joué un rôle important et décisif dans la lutte contre les colonialistes et la dictature en Iran, spécialement depuis la révolution constitutionnelle de 1907, a-t-elle déclaré, ajoutant que l’insulter revient à insulter tous les Iraniens. Le régime des mollahs est une pièce rapportée dont nul ne veut à l’histoire de l’Iran et l’ennemi des Iraniens de toutes les couches sociales. La nation toute entière veut le renversement des mollahs.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 15 février 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe