vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireIl ne faut pas offrir à l'Iran de nouvelles mesures incitatives, dit...

Il ne faut pas offrir à l’Iran de nouvelles mesures incitatives, dit un diplomate américain

CNRI – Gregory L. Schulte, l’ambassadeur américain à l’Agence internationale de l’énergie atomique, a dit aux journalistes à Londres jeudi que les six nations qui cherchent à persuader le régime iranien d’interrompre une partie de son programme nucléaire ne devaient pas adoucir leur offre à Téhéran durant les pourparlers de la semaine prochaine.

Schulte a dit que les Etats-Unis ne proposeront pas d’offres supplémentaires au régime de Téhéran quand les représentants des cinq membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies et de l’Allemagne se réuniront à Shanghai, en Chine, la semaine prochaine.

Schulte a dit qu’ils discuteront probablement des propositions pour améliorer un paquet de sanctions et de mesures incitatives offert à Iran en 2006. Le paquet qui a été rejeté par le régime iranien, appelle Téhéran à suspendre l’enrichissement d’uranium en échange d’une aide majeure dans le développement de la puissance nucléaire civile.

Schulte a dit que les Etats-Unis ont détecté un durcissement récent de l’Iran sur le programme nucléaire. "Nous sommes un peu préoccupés par le durcissement de leur ligne dans une voie qui n’est pas bonne pour le peuple iranien", a-t-il dit.

Schulte a souligné que les Etats-Unis recherchent une solution diplomatique, plutôt que militaire à cette impasse. "Je pense que le seul homme qui veuille une option militaire est ce fou de président Ahmadinejad", a-t-il dit.

Les directeurs politiques des Etats-Unis, de la Chine, de la Russie, de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni se réuniront à Shanghai le 16 avril.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe