jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeIl est temps de faire preuve de fermeté avec les prises d’otages

Il est temps de faire preuve de fermeté avec les prises d’otages

Barnet & Potters Bar Times – La présidente de l’Association de Femmes iraniennes à Barnet a appelé le gouvernement britannique à rompre ses relations diplomatiques et commerciales avec l’Iran à cause de la capture des 15 marins de la Royal Navy.

L’Iran a accuse l’équipage d’être entré dans ses eaux territoriales le 23 mars, mais les Britanniques insistent sur le fait qu’ils étaient en territoire irakien. 

Laila Jazayeri, présidente de l’Association des femmes anglo-iraniennes  a déclaré : "Le gouvernement iranien a pris des Britanniques en otages et la Grande-Bretagne continue à agir sans sévérité. Quel message ça leur envoie? Le seul langage qu’ils comprennent c’est celui de la force, et je suis au regret de dire que nous verrons encore ce genre d’actions se répéter. »

Mme Jazayeri, 44 ans, a particulièrement critiqué  le gouvernement britannique pour s’opposer au retrait des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) de la liste des organisations terroristes de l’UE. 

“Le 12 décembre, dit-elle, la Cour européenne de Justice a rendu un jugement disant que l’OMPI devait être retirée de la liste. Le Royaume-Uni a pris la tête d’une campagne pour les garder sur la liste afin de satisfaire Téhéran, persuadé que de cette manière il arrêtera son enrichissement de l’uranium. En agissant de la sorte, la Grande-Bretagne soutient effectivement le régime. » 

L’Association des femmes anglo-iraniennes travaille en étroite relation avec le Conseil national de la Résistance iranienne, une large coalition de groupes en faveur d’un gouvernement laïque, et dont les partisans manifestent devant Downing Street et le Foreign Office depuis le 19 mars.

Ils demandent le retrait de l’étiquette du terrorisme de l’OMPI et la fin de la politique de complaisance du gouvernement britannique.

Mme Jazayeri déclare que même selon les chiffres officiels en Iran, 95 % des Iraniens sont opposés au régime du président Mahmoud Ahmadinejad, ajoutant : « Ce que veulent les Iraniens, c’est un changement démocratique. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe