dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeHook : l’équipe américaine en charge du dossier iranien se concentrera sur...

Hook : l’équipe américaine en charge du dossier iranien se concentrera sur le nucléaire et le terrorisme

Hook iran terrorism

Le nouveau représentant en charge du dossier iranien dans l’administration américaine a déclaré que son équipe allait se concentrer sur le changement de comportement du régime et sur des problèmes comme les armes nucléaires, le terrorisme et les activités déstabilisatrices du régime au Moyen Orient.

Brian Hook a fait ces commentaires jeudi au Département d’État, peu après que le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a annoncé la nomination de Hook à ce poste.

Hook, qui présidera le groupe d’action pour l’Iran, a expliqué qu’il travaillerait pour arriver à des changements dans les 12 domaines qui ont été exposés par Pompeo en mai dernier, dont le développement d’armes nucléaires, le soutien au terrorisme et la détention arbitraire d’Américains.

Hook, qui était le directeur de la planification de la politique au Département d’État depuis 2017, a affirmé que le groupe concernant l’Iran commencerait avec plusieurs membres permanents et de plus en plus d’experts au fil du temps.

Lorsque Pompeo a fait son annonce pour la nomination de Hook, il a déclaré aux journalistes que les États-Unis espéraient voir un nouvel accord avec l’Iran prochainement, mais que les États-Unis devaient voir des « changements majeurs » dans le comportement du régime.

L’accord sur le nucléaire

En mai dernier, Donald Trump s’est retiré de l’accord sur le nucléaire signé en 2015 entre l’Iran et six grandes puissances mondiales. Il a expliqué que l’accord n’allait pas assez loin pour contrer les comportements « nocifs » de Téhéran, comme son soutien aux groupes terroristes et au développement de missiles balistiques. Ce qui a mené à de nouvelles sanctions américaines contre l’industrie automobile iranienne et l’utilisation du dollar américain plus tôt ce mois-ci.

Hook a déclaré : « Si le régime iranien montre son engagement pour apporter des changements fondamentaux à son comportement, le président est disposé à engager un dialogue afin de trouver des solutions. Mais la levée des sanctions, la reprise de relations diplomatiques et commerciales complète avec les États-Unis et leur coopération économique ne pourra se faire que lorsque nous verrons un changement sérieux dans le comportement du régime iranien. »

D’autres sanctions contre les exportations de pétrole iranien et la Banque centrale seront mises en place en novembre prochain et les États-Unis ont prévenu les autres pays qu’ils devraient suivre ces sanctions.

Hook a déclaré : « Dans nos sanctions contre le régime, nous sommes préparés pour imposer des sanctions secondaires sur les autres gouvernements qui continuent à faire affaire avec l’Iran. »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe