jeudi, janvier 26, 2023
AccueilActualitésActualités: FemmesHausse choquante du taux de suicide en Iran

Hausse choquante du taux de suicide en Iran

Hausse choquante du taux de suicide en Iran

CNRI – Le Directeur du Centre des Urgences Sociales de l’Organisation pour la Protection Sociale du régime iranien a reconnu la hausse du taux de suicide en Iran et a déclaré : « Les provinces de l’Ouest du pays, notamment Ilam, Kermanshah, Hamedan, Kohgiluyeh et Boyer Ahmad, figurent parmi les provinces ayant des taux de suicide très élevés. »

À la veille de la Journée mondiale du suicide, Hossein Asadbeigi a déclaré : « L’année dernière, 5828 missions sur les suicides ont été effectuées par le service des urgences sociales. »

En ce qui concerne le nombre total de 4 405 décès par suicide enregistrés en 2016, il a déclaré qu’en 2015, plus de 4029 suicides ont été enregistrés. Les statistiques indiquent une augmentation de 376 cas de suicide en 2016 par rapport à 2015.

Les médias en Iran ont rapporté plusieurs cas de suicides récemment :

Un jeune homme à Téhéran est mort d’une hémorragie cérébrale le vendredi 17 septembre en sautant du deuxième étage d’un immeuble.

Le même jour, une adolescente de Téhéran s’est pendue au balcon de sa maison pour une raison inconnue, mais elle a été sauvée grâce à l’aide des résidents.

Une fille de 19 ans du nom de Kosar Sargazi s’est suicidée le samedi 7 septembre 2017 avec un pistolet et en est morte.

Le 5 septembre 2017, un jeune homme de 23 ans dans la province de Bouchehr (au sud de l’Iran) s’est suicidé en s’ouvrant les artères du bras et en est mort.

Le samedi 2 septembre 2016, un jeune homme de 20 ans a tenté de se suicider en se jetant devant un train dans le métro de Téhéran, mais comme il était couché entre les rails, il a miraculeusement survécu à l’accident.

Une femme mariée de 28 ans, mère d’un enfant, s’est pendue chez elle vers 18 heures le vendredi 1er septembre, dans la ville de Gorgan (au nord de l’Iran).

Les suicides en Iran sous le règne des mollahs sont dus à la pauvreté et à l’indigence économique, mais aussi à l’ambiance morose dû à l’absence de libertés individuelles. Selon les statistiques mondiales, l’Iran fait partie des pays où le taux de suicide est le plus élevé.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe