lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireExpulsion d'un étudiant iranien soupçonné d'espionnnage (presse)

Expulsion d’un étudiant iranien soupçonné d’espionnnage (presse)

Agence France Presse – Un étudiant iranien de 28 ans, en troisième cycle à l’Ecole des mines de Paris, Farshad Mobasher Fard, soupçonné d’espionnage, a été expulsé mercredi en direction de Téhéran, a révélé jeudi le quotidien Aujourd’hui en France/Le Parisien.

Le jeune homme a été interpellé lundi au guichet de la sous-préfecture d’Antony (Hauts-de-Seine, sud de Paris) où il faisait renouveler son titre de séjour, selon le journal. D’abord placé en garde à vue, puis en rétention administrative à Nanterre, l’étudiant a finalement été mis dans un avion à destination de l’Iran mercredi.

D’après le journal, la préfecture des Hauts-des-Seine n’a pas précisé les raisons qui ont fait porter des soupçons d’espionnage sur le jeune homme qui effectuait un stage au Technocentre Renault de Guyancourt quand il a été interpellé.

Interrogé par Aujourd’hui en France/Le Parisien, Farshad Mobasher Fard, titulaire d’un diplôme en ingénierie mécanique, a assuré n’avoir "jamais travaillé dans les filières nucléaires" et ne disposer d’"aucune relation avec le gouvernement islamique" de Téhéran.
 
Les avocats de l’étudiant ont estimé que l’affaire relève "clairement d’une méprise" et ont engagé un référé-liberté auprès du Tribunal administratif de Versailles (Yvelines), selon le tabloïd.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe