lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsExactions et exécutions de membres de l'opposition en Iran : des questions...

Exactions et exécutions de membres de l’opposition en Iran : des questions toujours pas résolues

Gabriele Albertini, président de la commission du Parlement européen des Affaires étrangèresLe président de la commission des Affaires étrangères du PE : Les atteintes aux droits humains et les exécutions de membres de l'opposition en Iran sont des questions qui ne sont toujours pas résolues

CNRI – Le président de la commission du Parlement européen des Affaires étrangères, Gabriel Albertini, a rejeté les plans de cérémonies officielles et de réceptions pour une visite potentielle du ministre des Affaires étrangères des mollahs. « Les autorités du régime iranien, a-t-il dit, cherchent à acquérir une légitimité juridique en venant au Parlement européen, mais les questions sur leur programme nucléaire, leurs violations des droits humains et les peines de mort des membres de l'opposition ne sont toujours pas résolues. »

Selon le quotidien italien Il Giornale, le ministre des Affaires étrangères du régime iranien, Manouchehr Mottaki, doit rencontrer Albertini, le 1er juin. Le quotidien fait aussi état des protestations d'un grand nombre de membres du Parlement européen dénonçant la rencontre, en disant que le régime cherchait à l'utiliser pour engranger des points de propagande.

Il Giornale a ajouté que l'ambassadeur du régime à Bruxelles avait demandé que le discours de Mottaki soit diffusé en direct à la télévision d'Etat iranienne, ainsi qu'une conférence de presse et d'autres cérémonies formelles et officielles.

Selon Il Giornale, Albertini a rejeté l’idée d’une réception officielle. « Il n'y aura aucune concession ni aucune complaisance », a-t-il signifié.

Il Giornale a écrit que Mottaki était connu pour ses discours fleuves, mais s’il dépasse le temps imparti mardi, il pourrait être coupé.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe