mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeEn Irak, Nouri Maliki doit être poursuivi en justice - Comité International...

En Irak, Nouri Maliki doit être poursuivi en justice – Comité International pour la Recherche de la Justice

En Irak, Nouri Maliki doit être poursuivi en justice - Comité International pour la Recherche de la Justice

CNRI- Les remarques courageuses et responsables du Grand Ayatollah Ali Sistani, le chef religieux de l’Irak, et les manifestations d’ampleur nationale du peuple irakien réuni par millions pour le quatrième vendredi consécutif montre clairement qu’une réforme rapide est inévitable, a affirmé lundi le Comité International pour la Recherche de la Justice ((International Committee In Search of Justice – ISJ).

« Le Grand Ayatollah Sistani a annoncé à juste titre qu’en l’absence d’une « véritable réforme » « luttant sans pitié contre la corruption » et « établissant la justice sociale à différents niveaux », l’Irak pourrait être « poussé à sa division, Dieu nous en garde », a affirmé le Président de l’ISJ Alejo Vidal-Quadras dans une déclaration.

L’ayatollah Sistani a affirmé que sans la corruption endémique, en particulier au sein des forces de sécurité, et sans les abus de pouvoir des hauts responsables, « l’organisation terroriste Daech (l’EI) n’aurait pas été capable de contrôler une large part de territoire en Irak », et il a ajouté que beaucoup de politiciens irakiens « n’ont pas pris en considération l’intérêt général du peuple irakien, d’abord préoccupés par leur intérêt personnel et des préoccupations partisanes, sectaires et ethniques. »

La déclaration de l’ISJ a ajouté : « En haut de la liste des réclamations de la manifestation de vendredi, juste après le message du Grand Ayatollah Sistani, figure le procès de l’ancien Premier Ministre Nouri Maliki, dénoncé comme cause principale de destruction et de corruption en Irak, et l’expulsion du régime iranien du pays. Ces revendications ont été faites en dépit de la position du régime iranien, qui va à l’encontre de la volonté du peuple irakien, et après que le comité parlementaire ait déclaré Maliki principal responsable de la chute de Mossoul. »

« La semaine dernière, le régime iranien a emmené Maliki à Téhéran pour qu’il rencontre Khamenei et d’autres dirigeants du régime. De nombreuses informations rapportent les pressions du régime iranien pour éviter à Maliki d’être jugé et puni, et pour maintenir son pouvoir de manière à ce que le régime puisse garder un pied en Irak. »

« Nous pensons qu’il s’agit avant tout, pour sauver l’Irak de la désagrégation, d’arrêter et de poursuivre Maliki en justice. Tout délai ou toute indécision à cet égard, sous n’importe quel prétexte, offrira l’occasion au régime iranien de piétiner la volonté de réformes du peuple irakien à travers diverses machinations de Maliki. Faire un procès à Maliki ouvrirait la voie à des réformes réussies et mettrait fin à l’influence du régime iranien en Irak », a ajouté la déclaration.

Le Dr. Vidal-Quadras a été Vice-Président du Parlement Européen de 1999 à 2014.

 

Lire aussi: 

AELI (EIFA) : L’Irak doit proscrire la corruption en Irak, et inculper Nuri Maliki

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe