mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeDeux trafiquants d’armes israéliens ont été arrêtés sur des soupçons de vente...

Deux trafiquants d’armes israéliens ont été arrêtés sur des soupçons de vente de pièces d’avions militaires à l’Iran

xinhua – Les deux hommes, Avichai Weinstein et Eli Cohen, sont copropriétaires de RSP, une entreprise de remise à neuf d’armes au nord d’Israël, ont rapporté Channel 2 et Channel 10 après que l’armée eut donné le feu vert pour rendre compte de l’affaire.

Plus tôt cette semaine, les médias grecs avaient rapporté que les agences de sécurité américaines et grecques avaient déjoué deux tentatives d’Israéliens, en décembre 2012 et avril 2013, d’envoyer des pièces détachées pour les avions de combat F-4 de la flotte vieillissante de l’Iran, en violation de l’embargo sur les ventes d’armes à destination du pays.

Au cours de leur enquête secrète, les agences ont saisi des containers de pièces détachées d’avions envoyées depuis la ville israélienne de Binyamina à destination de l’Iran. Sur les formulaires d’expédition figurait le nom d’une compagnie écran appelée Tassos Karras SA, avec une adresse près du centre d’Athènes, avait rapporté lundi le quotidien grec Kathimerini.

La justice grecque a ordonné que les cargaisons soient remises aux autorités américaines, a indiqué Channel 10.

Il n’est pas clair si les trafiquants d’armes israéliens sont actuellement en garde à vue, ni qui les détient.

« Nous n’avons pas arrêté ni ne détenons de suspects appelés Weinstein et Cohen, » a précisé à Xinhua le porte-parole de la police israélienne Micky Rosenfeld.

« Etant donné les circonstances, nous ne pouvons fournir aucun détail sur la question, » a indiqué le ministère israélien de la Défense dans un communiqué.

Selon Channel 2, Weinstein et Cohen auraient tenté de violer plusieurs fois par le passé l’embargo sur les armes imposé à l’Iran suite à la Révolution islamique de 1979. De précédentes cargaisons incluaient des moteurs pour des véhicules blindés de transports de troupes, des pièces détachées pour des F-4 et des systèmes de guidage pour missiles anti-aérien, qui transitaient par les Etats-Unis, la Thaïlande, le Portugal et l’Allemagne.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe