samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeDes responsables politiques irakiens dénoncent les menaces du gouvernement

Des responsables politiques irakiens dénoncent les menaces du gouvernement

concernant l’opposition iranienne
 
Al-Arab Al-Yum, Irak, 10 juillet 2007 – Les responsables politiques irakiens dénoncent les menaces proférées par le gouvernement de Nuri Al-Maliki contre tout individu ou groupe politique irakien entretenant des contacts avec l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI ou MEK).

Le gouvernement de Nuri Al-Maliki a déclaré que toutes les personnes en contact avec l’OMPI agissaient en violation de la « Loi de la sécurité nationale » et qu’elles devront donc être punies.
 
Saleh Mutalq, leader du Front du Dialogue national irakien, a qualifié les propos diffusés la semaine dernière sur AlSharqiya TV, chaîne télévisée du gouvernement irakien, et qui menacent les Irakiens qui entretiennent des contacts avec l’OMPI, de nouvelle démarche dangereuse démontrant l’étendue de l’influence du régime iranien sur le gouvernement de Al-Maliki. Il considère ces menaces comme la preuve de la suprématie du régime iranien sur les institutions, organismes et médias du gouvernement irakien.
 
Le Congrès du Peuple d’Irak, dirigé par Adnan Al-Dulaimi, qualifie ces menaces de « mesure flagrante du gouvernement de Al-Maliki prise contre les libertés démocratiques et en violation des droits politiques et humains les plus fondamentaux du peuple irakien ».
 
Khalaf Al-Alyan, membre du Front irakien de la réconciliation au parlement irakien, a également dénoncé la décision du gouvernement, la qualifiant de décision arbitraire et vide, et ajoutant que l’OMPI était l’amie du peuple irakien et qu’elle était son hôte depuis 25 ans.
 
Il a ajouté que cette organisation pacifique n’avait jamais rien fait contre les Irakiens ou contre leurs intérêts.
 
Al-Alyan a affirmé qu’il s’agissait d’une décision iranienne prise par le gouvernement iranien et annoncée par le gouvernement de Al-Maliki. Cet ordre n’est ni exécutable, ni acceptable.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe