lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceDes Irakiens et des chefs tribaux condamnent les violations des droits des...

Des Irakiens et des chefs tribaux condamnent les violations des droits des résidents d’Achraf

Ashraf« Les mesures répressive à l'encontre des résidents d’Achraf sont dictées par le régime iranien »

CNRI – Dans des interviews avec les médias, des chefs de tribus et des citoyens irakiens ont condamné les pratiques inhumaines imposants des restrictions aux résidents d’Achraf, membres de des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI), la principale opposition au régime des mollahs.

Le 7 avril 2009, le Cheikh Massoud al-Obeidi s’entretenait avec le site arabe Al-Malaf dans la ville de Khalis, près du Camp d’Achraf, soulignant que « les membres de l’OMPI ont vécu à nos côtés ces 20 dernières années sans que nous n’ayons jamais vu quelque chose de mal de leur part. Nous considérons que les mesures de répression à leur encontre sont des plans dictés par le régime iranien ». 

Karim al-Karkhi, militant des droits humains, a déclaré « les résidents d’Achraf ont des droits, conformément au droit international, et chacun doit les respecter et éviter de les violer. Bloquer l'entrée de médecins et de fournitures médicales est une violation flagrante de l’ensemble des valeurs démocratiques et droits de l'homme, condamnée par toutes les forces politiques irakiennes».

Un responsable local de la ville de Baqouba, capitale de la province de Diyala, a déclaré à al-Malaf : « Nous suivons avec préoccupation l'évolution à Achraf, parce que ce qui s’y passe est une violation de la loi et que c’est intolérable. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe