mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceDes Irakiennes exigent la fin de l'ingérence du régime de mollahs en...

Des Irakiennes exigent la fin de l’ingérence du régime de mollahs en Irak

CNRI – Lors une réunion qui s’est tenue le 3 juin, des femmes de la province irakienne de Salahedine ont appelé à agir contre le terrorisme du régime iranien en Irak.

Soheila Farhani, directrice d’une organisation civile de femmes de Salahedine a fait le récit de crimes commis par les mollahs en Irak. « Nous traversons des temps durs et malheureusement le régime iranien est libre de faire ce qu’il veut », a-t-elle déploré.

« Une chose est claire pour tous maintenant : c’est que le régime de mollahs est le principal  ennemi et la première menace pour les Irakiens. Nous demandons donc l’éviction d’Irak du régime iranien et nous le bouterons hors de notre pays », a-t-elle affirmé.

Manal Tarad, une étudiante, a abordé l’intégrisme islamique exporté par Téhéran et les crimes qui touchent principalement les femmes. "L’organisation de droits des femmes irakiennes annonce que chaque jour 90 à 100 femmes deviennent veuves à la suite de violences confessionnelles. Les statistiques montrent aussi qu’il y a 4 millions d’orphelins en Irak élevés par des mères isolées", a-t-elle affirmé.

"Les milices doivent être démantelées, a-t-elle ajouté. Nous disons aussi que les Moudjahidine du peuple sont la seule alternative démocratique au régime iranien, le seul obstacle à leur ingérence en Irak et la seule menace réelle pour leur renversement. C’est pourquoi ce régime conspire contre eux avec toute ses forces en Irak."

"Nous, la population irakienne, et surtout les femmes, nous condamnons tous les complots de ce régime et de ses agents. Nous considérons les Moudjahidine du peuple d’Iran comme membres de notre famille et nos hôtes bien-aimés", a-t-elle conclu.

C’est ensuite une militante féministe Assieh Ahmad qui a pris la parole : "Tous les assassinats et les crimes aujourd’hui en Irak sont le fait du régime iranien. Il veut occuper l’Irak."

"Nous, les Irakiennes, devons résister à ce régime. Il a détruit l’Irak ces quatre dernières années. Nous considérons les Moudjahidine du peuple qui résident en Irak depuis 20 ans comme nos soeurs et frères. Ils ne se sont jamais mêlés des affaires irakiennes. Nous déclarons que leur présence constitue le seul obstacle au régime iranien en Irak. Nous déclarons notre solidarité avec les 1000 femmes Moudjahidine de la Cité d’Achraf.

La résolution qui clôturait de la réunion a été lue par Ebtesam Fars. Elle disait entre autre : “Nous, les femmes irakiennes rassemblées à Salahedine, condamnons vivement toute ingérence du régime iranien et de ses agents misogynes en Irak. Nous ne les laisserons pas décider notre destin.

« Nous exigeons des droits sociaux, politiques et humains pour les femmes irakiennes et ne nous tairons pas. Nos droits ne seront respectés que lorsque le régime iranien sera bouté hors d’Irak. Toutes les milices qui agissent comme l’aile d’occupation de ce régime doivent être démantelées. Nous déclarons notre pleine solidarité avec les 1000 femmes Moudjahidine du peuple d’Iran de la Cité d’Achraf. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe