mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeDes Gardiens de la révolution iraniens entraînent des Irakiens en Irak (général...

Des Gardiens de la révolution iraniens entraînent des Irakiens en Irak (général américain)

Agence France Presse – Un général américain a affirmé dimanche à Bagdad qu’une cinquantaine de Gardiens de la révolution, le corps d’élite du régime de Téhéran, se trouvaient en Irak où ils entraînaient des extrémistes chiites à attaquer les forces américaines et du gouvernement irakien.

Le général Rick Lynch, commandant des forces américaines dans le centre de l’Irak, a déclaré que les membres de la force al-Quds étaient installés dans les provinces de Babylone, Karbala et Najaf, dans le centre, et dans la ceinture sud de Bagdad.

"La frontière (entre l’Irak et l’Iran) est poreuse et ils vont et viennent sans arrêt… Ils sont présents physiquement", a dit le général Lynch à la presse.

Les militaires américains accusent régulièrement des Gardiens de la révolution d’entraîner des Irakiens au maniement de roquettes et explosifs capables de percer d’épais blindages (EFP). Mais, avec la remarque du général Lynch, c’est la première fois qu’ils sont accusés d’opérer à l’intérieur même de l’Irak.

Le responsable militaire a fait ces déclarations quelques jours après que des responsables américains eurent dit que les Etats-Unis avaient l’intention d’inscrire les Gardiens de la révolution iraniens sur leur liste des organisations terroristes.

Les Américains affirment que les EFP sont fabriqués en Iran, introduits en en Irak et fournis aux chiites extrémistes qui s’attaquent aux forces américaines. Téhéran rejette ces accusations.

Le général Lynch a ajouté que des armes fabriquées en Iran "tombaient entre les mains d’extrémistes sunnites" en Irak.

Beaucoup passent par la province frontalière irakienne de Wasit, a-t-il dit, une région à majorité chiite qui partage 200 km de frontière avec l’Iran.