jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceDes élus du Val d’Oise au rassemblement iranien de Villepinte (VOnews)

Des élus du Val d’Oise au rassemblement iranien de Villepinte (VOnews)

VOnews, 24 juin – Les Moudjahidine du peuple iranien, installés à Auvers sur Oise, ont réuni leurs soutiens à Villepinte, des soutiens par milliers qui dénoncent comme une mascarade la dernière élection présidentielle. Des élus socialistes du Val d’Oise avaient fait le déplacement.

Reportage de Marie Pré.

Non, l’élection de Hassan Rohani, présenté comme un religieux modéré, n’est pas un signe d’espoir pour l’Iran ! C’est le message qu’a voulu envoyer l’organisation des moudjahidines qui réunissaient ses soutiens à Villepinte. Pour Maryam Radjavi, égérie du mouvement, tant que ce régime restera en place, rien ne changera.

Maryam Radjavi, représentante de l’opposition iranienne : Il n’est pas modéré. Et il veut un changement, il doit le montrer. Mais ce qui est très important, c’est qu’il est très clair que la politique principale est dans les mains du guide suprême, c’est-à-dire dans les mains de Khamenei. Par exemple le problème du nucléaire, le problème de l’ingérence militaire en Syrie… ces politiques sont dans les mains de Khamenei et Rohani ne peut pas les changer. Je pense que s’il ne peut pas changer ces politiques, il n’est pas modéré.

500 personnalités politiques américaines et européennes ont fait le déplacement à Villepinte, parmi elles, l’ancienne ministre Michèle Alliot-Marie et des figures de la vie politique du Val-d’Oise, également venues soutenir le mouvement d’opposition en exil, installé à Auvers-sur-Oise. Pour Dominique Lefebvre et Jean-Pierre Béquet, la dernière élection présidentielle ne changera en rien la nature du régime.

Dominique Lefebvre, député PS: Cette élection a montré une forte opposition du peuple iranien au régime en place. Comme ils n’ont pas le choix, ils ont joué la carte qui apparaissait la plus ouverte, en tout cas la plus opposée au régime. Puisqu’on voit bien qu’il y a dans la faction au pouvoir des luttes d’influence importantes. Donc ils ont choisi le candidat présenté comme le plus réformateur face aux plus conservateurs et aux successeurs d’Ahmadinejad qui était un président conservateur. Pour le reste, ça ne change rien à la nature du régime. Cela n’a pas été une élection démocratique.

Jean-Pierre Béquet, maire d’Auvers-sur-Oise : Il existe une alternative possible à ce régime en Iran. L’intérêt est de montrer qu’il faut se battre pour empêcher que le régime iranien parvienne à obtenir la force nucléaire. On sait très bien qu’il pourrait s’en servir sur des pays voisins. L’intérêt de la paix dans cette zone du Moyen-Orient est qu’il y ait un changement rapide et réel en Iran, comme d’ailleurs dans d’autres pays de cette partie du monde.

Et des dizaines de milliers de personnes étaient présentes samedi à Villepinte, 80 000 selon les organisateurs.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe