vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsDes agents des services secrets iraniens ont torturé à mort un prisonnier

Des agents des services secrets iraniens ont torturé à mort un prisonnier

Des agents des services secrets iraniens ont torturé à mort un prisonnier

CNRI – Les agents des services secrets iraniens ont torturé à mort un prisonnier dans le département des renseignements de Karaj, ont rapporté les militants des droits de l’homme. Diyako Hashemi, 24 ans, natif de Ravansar (à l’ouest de l’Iran), avait émigré en Finlande en 2011 et était revenu récemment en Iran pour rendre visite à son père malade.

Les rapports indiquent que les services secrets iraniens ont informé sa famille le 25 mai pour qu’ils viennent récupérer le corps de leur fils et qu’ils l’enterrent le jour même. Ces agents ont empêché le transfert du corps d’Hashemi jusqu’à sa ville natale de Ravansar et sa famille a dû l’enterrer à Karaj.

Le ministère des Renseignements a sommé le père, Amir Hashemi, de ne pas informer les médias à propos de ce crime ignoble des mollahs.

Des décennies d’impunité pour un régime reconnu comme l’un des pires violateurs des droits humains, n’ont fait qu’encourager les autorités à continuer les exactions. Le régime détient depuis longtemps le record mondial des exécutions par habitant.

Les victimes des violations systématiques des droits humains en Iran et leurs familles réclament justice et attendent que du nouveau Rapporteur spécial des Nations-Unis pour les droits de l’homme en Iran puisse mener ses enquêtes sur le terrain auprès des citoyens iraniens, des prisonniers d’opinions et des détenus politiques.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe