vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceDepuis 140 jours un Sit-in appelle le département d'État américain à radier...

Depuis 140 jours un Sit-in appelle le département d’État américain à radier l’OMPI de la liste noire

PRNewswire, Washington, 10 juin –  Ce 10 juin marque le 140e jour d’un sit-in des familles et partisans américains des habitants d’Achraf, membres de la principale opposition iranienne, les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), devant le Département d’État américain.

Les participants l’exhortent à révoquer l’inscription injustifiée de l’OMPI sur la liste noire et à protéger les résidents d’Achraf en Irak.

En juillet 2010, la Cour d’appel du district de Columbia a statué que la décision de la secrétaire d’Etat de maintenir l’OMPI comme  « organisation terroriste étrangère » était viciée non seulement parce que cela viole les droits du groupe à une procédure juridique régulière, mais aussi parce qu’elle est fondée sur des preuves faussées et non fiables. La cour avait renvoyé l’affaire au ministère pour un nouvel examen.

Près d’un an plus tard, le Département d’Etat traîne des pieds, bien que le maintien de l’OMPI sur la  liste ait eu des conséquences désastreuses, servant de justification à Bagdad et Téhéran pour sévir contre les membres du groupe, leurs partisans et leurs familles en Iran et en Irak.

Le 8 avril 2011, les forces irakiennes ont attaqué le camp d’Achraf, tuant 35 habitants et en blessant 345 autres. Le 14 avril 2011, lors d’une audition à Washington au Sous-comité sur le terrorisme à la Chambre des Représentants, le représentant démocrate Brad Sherman, a déclaré: «Dans les discussions privées, le cabinet de l’ambassadeur irakien a déclaré qu’il n’y a pas de sang sur les mains du gouvernement irakien, mais au moins partiellement sur les mains du département d’État, car l’OMPI est considérée comme un groupe terroriste et, en conséquence, l’Irak ne se sent pas tenu de respecter les droits fondamentaux des personnes dans le camp. »

La résolution H. RES. 60, jusque là co-parrainée par quelque 80 membres des deux partis de la Chambre des Représentants américaine, invite instamment la Secrétaire d’Etat à retirer les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) de sa liste des organisations terroristes étrangères.

Un nombre croissant d’anciens hauts fonctionnaires dans les administrations Clinton, Bush et Obama ont estimé que cette classification n’avait aucun fondement factuel ni juridique et qu’elle devait être annulée sans délai.

SOURCE Comité américain pour les résidents du camp d’Achraf

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe