vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireC’est l’industrie de la défense en Iran qui fabrique les armes qui...

C’est l’industrie de la défense en Iran qui fabrique les armes qui tuent en Irak (A. Jaffarzadeh)

CNRI – Dans une conférence de presse à Washington, la résistance iranienne a révélé de nouveau détails sur l’ingérence du régime des mollahs en Irak comme la fabrication et l’envoi d’équipements et d’armes dans ce pays.

Cette conférence s’est déroulée le 14 février au Club de la Presse de Washington, en présence de représentant du corps diplomatique, de parlementaires et de journalistes.

Alireza Jaffarzadeh, principal orateur de la conférence, a révélé que les bombes sophistiquées EFP à l’origine de nombreux massacres en Irak, sont fabriquées en Iran par l’entreprise Setari, une branche de l’Organisation des Industries de la Défense du régime iranien, sous contrôle du corps des gardiens de la révolution, pour ensuite être mises à la disposition de la Force Qods déployée en Irak.

Ces armes sont passées clandestinement par trois postes frontaliers, notamment Mehran, avant d’être utilisées contre les forces irakiennes et la force multinationale.

Toutes ces activités se déroulent sous le contrôle direct de Khameneï, le guide suprême du régime des mollahs, a ajouté Jaffarzadeh.

Comme l’a annoncé à maintes reprises la Résistance iranienne, a-t-il souligné, le danger de l’ingérence du régime iranien en Irak est cent fois plus dangereux que l’accès des mollahs aux armes atomiques.

Le problème de l’Irak, a-t-il déclaré, ce n’est pas une guerre civile ni même une guerre confessionnelle. Le danger principal de l’Iran c’est l’intégrisme religieux venant de Téhéran dont le but est d’instaurer un empire islamique dans toute la région. La seule manière de combattre ce danger c’est de lui opposer l’islam démocratique, a-t-il affirmé.

Le régime iranien a mis en danger la communauté internationale avec sa course à larme nucléaire, son ingérence en Irak, son soutien au terrorisme international, son hostilité au processus de paix au Proche-Orient, ses violations flagrantes des droits de l’homme et la vague d’exécutions contre la population en Iran.

Alireza Jaffarzadeh a ajouté : La manière de combattre le régime des mollahs et ses dangers, ne passe ni par la complaisance ni par la guerre, mais par un changement démocratique réalisé par les Iraniens et leur résistance.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe