mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsBan Ki-Moon: pas d'amélioration pour les droits de l'homme en Iran

Ban Ki-Moon: pas d’amélioration pour les droits de l’homme en Iran

CNRI – Dans son rapport annuel sur les droits de l’homme en Iran, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, a déploré que  » Les promesses du président iranien Hassan Rohani en matière de libertés formulées lors de son investiture il y a un an, n’ont pas eu d’effets majeurs ».

Dans un rapport diffusé vendredi par Reuters, le 13 septembre, le rapport de Ban Ki-moon à l’assemblée générale des Nations unies affirme: « Le président Rohani a promis de réduire les restrictions contre la liberté d’expression et de garantir la sécurité de la presse. Malheureusement, ces promesses n’ont pas encore conduit à des améliorations significatives, et les restrictions contre la liberté d’expression continuent d’affecter de nombreux domaines », écrit-il dans son rapport annuel sur les droits de l’homme en Iran, à l’attention de l’Assemblée générale des Nations unies.

« Des journalistes et d’autres employés des médias sont fréquemment convoqués ou placés en détention par la justice, ou sont confrontés au harcèlement et à des agressions par les forces de sécurité », précise le secrétaire général de l’ONU, notant également le contrôle de l’accès à internet par les autorités iraniennes.

Ban Ki-moon y exprime également son inquiétude sur l’augmentation récente des exécutions en Iran. D’après les données recensées par l’université Cornell, il y a eu l’an dernier entre 624 et 727 exécutions contre 314 à 580 en 2012.

Sur la question des minorités, Ban Ki-moon affirme qu' »on signale que la discrimination contre les minorités ethniques et religieuses se poursuit tant dans la loi qu’en pratique ».