dimanche, décembre 4, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireAvertissement des gouvernements occidentaux: le régime iranien doit cesser ses atermoiements et...

Avertissement des gouvernements occidentaux: le régime iranien doit cesser ses atermoiements et doit répondre aux questions de l’AIEA

CNRI – Alors que les discussions nucléaires sont en cours cette semaine à New York, le jeudi 18 septembre, les puissances mondiales participant à ces discussions ont exhorté le régime iranien à cesser ses atermoiements et à répondre aux questions de l’AIEA sur un certain nombre de testes effectués en Iran.

Selon Reuters, les Etats-Unis et les pays de l’Union européenne sont inquiets et disent que l’AIEA soupçonne l’Iran d’avoir eu des activités dans le domaine de conception d’armes nucléaire. Les dirigeants de la République islamique démentent cette assertion.

D’après le dernier rapport de l’AIEA, le régime iranien tarde à répondre à plusieurs questions clé. L’agence avait laissé à l’Iran un délai jusqu’au 25 août pour répondre aux questions sur les possibles dimensions militaires de son programme nucléaire.

Les questions de l’agence concerneraient les teste sur des explosives effectués sur le site militaire de Partchine. Ces testes auraient été effectués avec des objectifs militaires. Jusqu’à présent, le régime iranien n’a pas autorisé les inspecteurs de l’AIEA à visiter le site de Partchine et s’est contenté de dire qu’il n’a pas fait ce type de teste dans cette base militaire.

Les autorités américaines ont précisé : tant que l’Iran n’a pas répondu à des questions clé de l’AIEA concernant les détonateurs ayant notamment des usages nucléaire, la conclusion d’un accord ne sera pas possible. Elles ont ajouté que certaines sanctions ne seront pas levées si l’Iran ne donne pas des réponses convaincantes à un certain nombre de questions.

A l’heure actuelle, des représentants de haut-rang du régime iranien et du gouvernement américain poursuivent leurs discussions nucléaires à New York.

Abbas Araghtchi, le négociateur en chef du régime iranien dans ces négociations, a déclaré : « Etant donné le volume important des sujets qui restent à traiter, c’est très peu probable que nous puissions parvenir à un accord final lors des présents rencontres à New York. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe