vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsAppel international à la libération de prisonniers politiques en Iran

Appel international à la libération de prisonniers politiques en Iran

Appel international à la libération de prisonniers politiques en Iran

Walter Sanchez, secrétaire général de l’Union internationale des ouvriers de l’industrie, et cinq syndicats ouvriers français ont appelé à la libération immédiate de Mahmoud Salehi et Reza Shahabi, deux militants ouvriers emprisonnés en Iran.

M. Sanchez a exprimé ses inquiétudes quant à l’arrestation, la torture et le comportement illégal du régime iranien vis-à-vis des travailleurs et des dirigeants des syndicats à cause des leurs activités. Il a affirmé que la santé et le bien-être de deux prisonniers étaient en grave danger. Selon les rapports, le prisonnier politique Mahmoud Salehi souffre de problèmes cardiaques et de diabète. Son médecin traitant a recommandé qu’il soit transféré dans un hôpital mieux équipé à Téhéran, Tabriz ou Orumiyeh à cause de la faiblesse de son cœur. Cependant, l’appareil judiciaire du régime iranien a refusé et l’a renvoyé dans la prison de Chiraz le 20 novembre.

Le secrétaire général de l’Union internationale des ouvriers de l’industrie a également souligné dans sa lettre les conditions de détention de Reza Shahabi et a écrit qu’il avait des problèmes physiques sérieux provoqués par des années de torture pendant les interrogatoires.

De plus, cinq syndicats ouvriers français ont mis en garde le régime iranien dans une lettre sur la santé de ces deux prisonniers et ont affirmé que Mahmoud Salehi risquait de mourir. Ils ont souligné que les médecins de la prison avaient dit que M. Salehi devrait être soigné de façon permanente dans un hôpital en dehors de la prison et ne devait pas y retourner.

Les syndicats français ont souligné la nécessité d’abolir les emprisonnements injustes et ont demandé la libération immédiate et inconditionnelle de tous les activistes emprisonnés pour des activités syndicales et la défense des droits des ouvriers.

La lettre mentionne également les prisonniers politiques Reza Shahabi et Ismaël Abdi, membres du conseil d’administration de l’association des enseignants.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe