dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceAppel aux États-Unis à garantir la protection des résidents d'Achraf

Appel aux États-Unis à garantir la protection des résidents d’Achraf

 Le Comité international «pour l’application de la justice » (ISJ) condamne les mesures de répression des forces irakiennes contre les résidents d'Achraf, qui abrite les membres de l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI), et invite les États-Unis à garantir leur protection et à restaurer la situation prévalant avant janvier 2009 afin d'éviter une catastrophe humanitaire.

AchrafLe Comité international «pour l’application de la justice » (ISJ) condamne les mesures de répression des forces irakiennes contre les résidents d'Achraf, qui abrite les membres de l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI), et invite les États-Unis à garantir leur protection et à restaurer la situation prévalant avant janvier 2009 afin d'éviter une catastrophe humanitaire.

C’est avec la plus grande préoccupation, que l'ISJ a appris que deux résidents d'Achraf avaient été battus avec des matraques électriques, qu’une attaque avait été lancée contre un bâtiment d’Achraf où résident un grand nombre de femmes, que l’entrée d’équipements et de produits comme le carburant est interdite à Achraf depuis quelques jours et que les familles se voient empêchées de rendre visite à leurs proches à Achraf par les forces irakiennes.

Le 28 février 2009, le guide suprême iranien Ali Khamenei a demandé au président irakien de mettre en œuvre l'accord bilatéral pour expulser l’OMPI d’Irak. Le thème principal de la visite en Irak début mars de l'ancien président et chef du Conseil de discernement des intérêts de l’Etat, Akbar Hachemi Rafsandjani, a été l'expulsion et l'extradition des résidents d'Achraf. Le 8 mars, le Conseiller à la sécurité nationale irakienne Mowaffagh al-Roba’i, a été cité par la télévision de langue arabe du régime iranien Al-Aalam, disant : « Nous avons adopté une politique claire et précise pour expulser cette organisation terroriste d'Irak et le retour rapide des résidents d'Achraf en Iran ou vers un pays tiers … Ces personnes ont été endoctrinées et nous devons les libérer de ces poisons. Et quand on commence à retirer le poison, si c’est la bonne interprétation, ce sera au début douloureux. Il n'existe pas d'autre choix que d'engager une action douloureuse. »

Ces propos reviennent à appeler à des crimes de guerre et à un crime contre l'humanité, mettant clairement en danger la vie des 3500 habitants d'Achraf.

Le régime de Téhéran est en passe de provoquer une catastrophe humanitaire à Achraf dans le but d'éliminer son opposition, d’affaiblir les forces nationalistes et indépendantes irakiennes et de compléter sa domination funeste de l'Irak.

Dans une lettre urgente au Président Obama, ce matin, le président du Comité international pour l’application de la Justice (ISJ), qui comprend 2000 parlementaires, a écrit : « En accord avec les obligations internationales des États-Unis et dans le cadre du droit à la protection (RTOP), ainsi que sur la base des obligations découlant de l'accord entre les résidents d'Achraf et les forces américaines, la protection des résidents d'Achraf incombe aux forces américaines. Je vous demande donc de veiller à ce que les forces américaines garantissent la protection des résidents d’Achraf et rétablissent la situation prévalant avant janvier 2009, lorsque les forces américaines protégeaient les résidents d'Achraf. »

Comité international pour l’application de la justice
Le 15 mars 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe