lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeAngela Merkel critique l'Iran et la Syrie au cours de sa tournée...

Angela Merkel critique l’Iran et la Syrie au cours de sa tournée au Proche-Orient

The Associated Press – La chancelière allemande Angela Merkel a critiqué lundi l’Iran et la Syrie pour leur rôle au Proche-Orient.

La dirigeante, qui a fait de l’avancée de la paix dans la région un objectif des six mois de présidence allemande de l’Union européenne, s’en est vivement prise à Téhéran et à Damas, lors d’un discours à Abou Dhabi. "Il y a des forces, dans la région et ailleurs, qui ne veulent pas" que les efforts de paix soient couronnés de "succès", a-t-elle jugé. "Nous avons des inquiétudes, particulièrement en ce qui concerne l’Iran".

Angela Merkel a critiqué le programme nucléaire iranien et souligné le rôle contesté de Téhéran dans les événements au Liban. Elle a aussi critiqué la Syrie pour ses actions présumées au Pays du Cèdre. "La Syrie n’a pas saisi l’occasion de jouer un rôle constructif", a-t-elle dit. "Une mesure, par exemple, serait de reconnaître le Liban sur le plan diplomatique".

L’Iran et la Syrie soutiennent le Hezbollah, mouvement chiite qui s’est opposé cet été aux forces israéliennes durant 34 jours, et a lancé des manifestations réclamant la démission du Premier ministre libanais Fouad Siniora soutenu par les Occidentaux.

La tournée d’Angela Merkel au Proche-Orient l’a déjà emmenée en Egypte et en Arabie saoudite, qui ont proposé de jouer les médiateurs dans le conflit interpalestinien entre le Fatah du président Mahmoud Abbas et le Hamas, à la tête du gouvernement, dans l’espoir qu’une sortie de crise contribue à l’amélioration des relations avec Israël.

Arrivée lundi à Abou Dhabi, la chancelière allemande, qui a rencontré le président des Emirats arabes unis, Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyan, doit poursuivre sa tournée en se rendant au Koweït. AP

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe