jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsAmnesty International : Demande de libération de l'avocate des droits de l'homme,...

Amnesty International : Demande de libération de l’avocate des droits de l’homme, Nasrine Sotoudeh

Nasrine SotoudehL’avocate iranienne des droits humains Nasrine Sotoudeh a été arrêtée le 4 septembre, après une perquisition à son domicile et à son cabinet le 28 août et elle a été citée à comparaître au tribunal. Elle est actuellement à l'isolement à la prison d'Evine de Téhéran. Amnesty International la considère comme une prisonnière d'opinion qui risque la torture ou d’autres mauvais traitements.

Nasrine SotoudehUA: 197/10 Index AI: MDE 13/087/2010 Date IRAN: 09 Septembre 2010

ACTION URGENTE
L’avocate iranienne des droits humains Nasrine Sotoudeh a été arrêtée le 4 septembre, après une perquisition à son domicile et à son cabinet le 28 août et elle a été citée à comparaître au tribunal. Elle est actuellement à l'isolement à la prison d'Evine de Téhéran. Amnesty International la considère comme une prisonnière d'opinion qui risque la torture ou d’autres mauvais traitements.

Nasrine Sotoudeh a défendu de nombreux défenseurs des droits humains et militants politiques de premier plan, ainsi que des mineurs délinquants condamnés à mort. Elle a parlé publiquement de manquements à l'état de droit et dans l’administration de la justice dans le cadre d'une procédure judiciaire contre ses clients. Ses clients incluent le prix Nobel de la Paix Shirine Ebadi, qui compte plusieurs plaintes à son encontre. Ces derniers mois, Nasrine Sotoudeh avait été avertie qu'elle pourrait subir des représailles pour la défense continue de ses clients, et son mari, Reza Khandan, a également reçu des menaces lui disant de dire à sa femme de cesser de défendre Shirine Ebadi ou elle risquait d’être interpellée.

Nasrine Sotoudeh n’aurait pas été officiellement inculpée, mais les raisons indiquées sur l'assignation comprennent des soupçons de «propagande contre le système» et «rassemblement et collusion dans le but de nuire à la sécurité d'État». Elle n'a pas encore été autorisée à accéder à son avocat. Elle n'a pas encore été en mesure de voir sa famille, mais l’aurait appelée le 8 septembre brièvement. Elle a deux enfants, âgés de 10 ans et trois ans.

Traduction de l’original en anglais

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe