lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceAimé Césaire apporte son soutien à la Résistance iranienne

Aimé Césaire apporte son soutien à la Résistance iranienne

CNRI – Lors d’une rencontre avec une délégation de la Résistance iranienne, le grand poète antillais Aimé Césaire a apporté son soutien au CNRI et à la troisième voie prônée par Maryam Radjavi, la Présidente élue de la résistance.

En signant une pétition contre les violations des droits de l’homme en Iran, notamment les exécutions politiques, Aimé Césaire s’est dit profondément préoccupé par cette situation.

CNRI – Lors d’une rencontre avec une délégation de la Résistance iranienne, le grand poète antillais Aimé Césaire a apporté son soutien au CNRI et à la troisième voie prônée par Maryam Radjavi, la Présidente élue de la résistance.

En signant une pétition contre les violations des droits de l’homme en Iran, notamment les exécutions politiques, Aimé Césaire s’est dit profondément préoccupé par cette situation.

Il a regretté les considérations diplomatiques et économiques des gouvernements occidentaux qui pour plaire aux mollahs ont mis la principale opposition iranienne, les Moudjahidine du peuple (OMPI), sur la liste du terrorisme de l’UE. Il a lancé à l’adresse de la France et des autres pays de l’UE que la justice veut qu’ils acceptent le verdict prononcé par la cour de justice européenne supprimant l’OMPI de la liste noire.

La presse locale écrivait le 20 avril sous le titre « Des résistants iraniens chez Aimé Césaire » : Le week-end dernier, trois Iraniens en exil en France sont venus rencontrer l’homme politique et poète Aimé Césaire et le sénateur Claude Lise.

Madjide Chahbasian (avocat), Hamid Nassiri (poète écrivain) et Behrouz Bavarchi veulent ainsi porter la voix du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), en lutte depuis 40 ans contre les régimes successifs en place. Objectif du CNRI : instaurer un régime démocratique. Véritable parlement en exil, le CNRI a déjà une présidente : Maryam Radjavi.

Madjide Chabasian explique que « face au régime iranien actuel, ni l’entrée en guerre, ni la complaisance ne sont les bonnes solutions. Il faut encourager la résistance iranienne à accéder au pouvoir. Pour cela, les Etats occidentaux doivent cesser les marchandages économiques avec l’Iran. Total notamment a d’énormes intérêts en Iran. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe