samedi, janvier 28, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeAccords d’armement entre l’Iran et la Syrie

Accords d’armement entre l’Iran et la Syrie

CNRI – Pour accroître son influence dans les pays du Moyen-Orient et y exporter son terrorisme, le régime iranien a conclu des accords militaires et économiques faramineux avec la Syrie et les groupes qui lui sont inféodés dans la région.

Le 20 juillet, le président des mollahs Ahmadinejad a fait une visite d’un jour en Syrie pour y rencontrer les autorités syriennes et les chefs de groupes inféodés à l’Iran, notamment le Hezbollah et le Hamas.

Selon les informations obtenues par la Résistance iranienne à l’intérieur du régime, lors de ce voyage, Ahmadinejad n’a pas hésité à dilapider l’argent des Iraniens pour faire avancer ses objectifs dans la région.

A titre d’exemple, le gouvernement syrien et le Hezbollah ont reçu :
– Plus de 500 millions de dollars pour financer le Hezbollah, à condition que la Syrie et Israël n’entre pas en négociation en vue d’un accord de paix.

– Le financement de contrats d’armement syriens avec la Russie, l’Ukraine  et la Corée du Nord et la livraison d’une grande quantité d’armes et de munitions à Damas.

– Le versement d’un milliard de dollars à la Syrie pour l’achat d’armes, notamment 400 chars T-72, 18 Mig 31 et 8 Sukhoi 24, plusieurs hélicoptères de type Mik 8.

– Accord avec Damas pour laisser l’Iran utiliser l’escadron de chasseur Mig 31 en Syrie.

– Installation d’usine de production de lance-missile de type Nour, Arach et Nazehat en Syrie.

– Dans le sillage de ces contrats qui permettent de comprendre davantage les objectifs du régime, il est également prévu de :

– Équiper l’armée syrienne de véhicules blindés Boragh et Zolfaghar de fabrication iranienne. Cette livraison se fait dans le cadre d’un accord de défense passé en 2005 avec la Syrie pour y installer des équipements militaires et à la suite du transfert de dizaines de missiles de moyenne portée Chahab 3 et de missiles Scud commencé en juillet.

– Création d’un complexe de production de missiles de moyenne portée en Syrie par l’organisation de l’industrie aéronautique et spatiale iranienne et l’envoi d’ingénieurs balistiques pour former l’armée syrienne.

– Équiper les forces navales syriennes de missiles C-801 et C-802 de fabrication iranienne. Il s’agit de missiles sol-sol copiés sur le modèle chinois et un exemplaire semblable à ces missiles l’an dernier dans la guerre du Liban a fait quatre mort en touchant un navire de guerre israélien.

Actuellement, la Syrie a mis à disposition du régime iranien trois bases où il a installé des rampes de lancements de missiles sol-sol dans le secteur de Homa, Homs et dans les hauteurs du Golan. Des missiles Scud-C et Scud-B d’une portée plus étendue se trouve à  la base de Homa. Ces bases contiennent des équipements et des installations pour des essais de lancement de missiles.

Le régime a également signé deux autres contrats avec la Syrie  pour donner en Iran une formation aux officiers syriens de la marine et de l’Armée de l’air et pour transférer à la Syrie la technologie nucléaire et celle de la fabrication d’armes chimiques.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe