mercredi, novembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Economie56% des unités industrielles dans la province d’Iran ont fermé – officiel

56% des unités industrielles dans la province d’Iran ont fermé – officiel

56% des unités industrielles dans la province d’Iran ont fermé – officiel

CNRI – Le premier responsable des Zones Industrielles du régime iranien dans la province d’Hormozgan a admis que 56% des unités industrielles de la province sont hors service. Dans une interview accordée à l’agence de presse Tanism, affiliée aux Gardiens de la Révolution (CGRI) du régime, Bahman Gholampour, directeur de la compagnie Shahrakhaye Sanati d’Hormozgan, a reconnu la détérioration de l’économie dans la province.

« Ces unités manquent principalement de liquidité et de marchés adéquats pour vendre les produits, et elles ont été fermées ou à moitié actives pendant 10 à 15 ans, et 56% de ces unités fermées sont confrontées à des problèmes de liquidité. Afin de relancer ces unités industrielles, un établissement subventionné à hauteur de 1000 milliards de Rials (33 millions de dollars américains) est requis », a affirmé Gholampour dans l’interview lundi.

Le mois dernier, le Ministre Adjoint de l’Industrie, des Mines et du Commerce a reconnu que 7000 des unités industrielles de l’Iran sont actuellement inopérantes sur le plan national.

Ali Yazdani qui est aussi Directeur Général de l’Organisation des Petites Industries et des Parcs Industriels de l’Iran (ISIPO), a affirmé le 30 avril que sur 37.120 unités industrielles situées dans les banlieues et zones industrielles de l’Iran, 7000 ont été complètement fermées.

Le Guide Suprême du régime iranien Ali Khamenei, lors d’une prise de parole le 20 mars dans la ville de Machhad, a affirmé : « Il y a des rapports indiquant que 60% des ressources de production nationale ont soit cessé de fonctionner soit fonctionnent en dessous de leur capacité. »

L’agence de presse Tanism a rapporté que le 9 avril, Arman Khaleqi, un membre du conseil d’administration du Département de l’Industrie et des Mines, a dit : « Aujourd’hui, dans le plus optimiste des discours, environ 10.000 unités de production ne fonctionnent pas. Si nous considérons que nous avons 67.000 unités de production dans le pays, alors nous faisons actuellement face à 30% de stagnation. »

Faisant remarquer que 50% des unités situées dans les banlieues industrielles fonctionnent à 25% de leur capacité, Khaleqi a souligné : « Ceci montre une grave stagnation au niveau des unités de production. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe