vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humains22 détenus, dont quatre femmes, pendus en Iran

22 détenus, dont quatre femmes, pendus en Iran

pendant que Rohani d’adressait à l’AGNU et se mettait en scène à New York

Le nombre des exécutions depuis juin se monte à 201

Tandis que le mollah Rohani, nouveau président du régime iranien, s’adressait à l’Assemblée générale de l’ONU et se livrait à une mise en scène grotesque à New York, les bourreaux du régime inhumain des mollahs ont exécuté les 24 et 25 septembre 22 prisonniers, dont quatre femmes dans diverses villes d’Iran. Des milliers de détenus attendent dans les couloirs de la mort.

Le 25 septembre, 14 prisonniers ont été exécutés en deux groupes de huit et six personnes dans la prison d’Oroumieh (nord-ouest de l’Iran) et Gohardacht (près de Téhéran).

Trois exécutés à Oroumieh étaient des femmes. A Gohardacht également il y avait une femme pendue après 10 ans de réclusion.

Huit détenus ont été pendus à Kerman (sud) les 24 et 25 septembre (Agence Mehr des services de renseignement 25 septembre). Le 23 septembre aussi, un prisonnier a été pendu à la prison de Vakil-Abad à Machad (nord-est). Dans la troisième semaine de septembre, trois prisonniers avaient été exécutés à Oroumieh (nord-ouest) ; il s’agissait de Khorchid Mohammadi, Sahand Ali Mozafari et Farokh Yekani.

Dans un autre crime cruel, les bourreaux de ce régime ont pendu le corps sans vie d’Ahmad Issazehi, un jeune prisonnier de 23 ans décédé d’un infarctus juste avant sa mise à mort. Cette profanation barbare est destinée à renforcé le climat de peur.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 27 septembre 2013

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe