samedi, décembre 3, 2022
AccueilUncategorizedLes USA condamnent l’attaque «brutale» sur le camp Liberty

Les USA condamnent l’attaque «brutale» sur le camp Liberty

CNRI – Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a condamné l’attaque « brutale, absurde et totalement inacceptable» sur le camp Liberty le 15 juin, connu aussi sous le nom de camp Hurriya. Il a exigé que les coupables de cet acte de terrorisme soient traduits en justice.

M. Kerry a déclaré : «Les Etats-Unis condamnent fermement l’attaque à la roquette brutale, absurde et totalement inacceptable d’aujourd’hui sur le camp Hurriya, qui a tué et blessé des habitants du camp.

« Au plus haut niveau, nous avons personnellement exhorté le gouvernement irakien à fournir toute l’assistance médicale possible aux victimes et à assurer la sécurité des habitants du camp, conformément à ses engagements et ses obligations.

«Nous avons également appelé le gouvernement irakien à enquêter sur cette attaque et à traduire en justice les terroristes responsables. »

«Nous sommes en consultation avec le gouvernement irakien et la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Irak (MANUI) pour évaluer l’ampleur de cette attaque terroriste non provoquée.

«Peu importe les circonstances, sur ce point, nous restons absolus : les Etats-Unis demeurent engagés à aider le gouvernement irakien et la MANUI dans la mise en œuvre de l’accord du 25 décembre 2011 pour réinstaller rapidement les résidents du camp Hurriya hors d’Irak, nous devons trouver une solution permanente et à long terme qui assure leur sécurité. »

L’attaque de samedi sur le camp qui héberge plus de 3000 membres de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (Ompi) fait deux morts et au moins 70 blessés ; il s’agit de la troisième attaque depuis février.

L’émissaire du Secrétaire général de l’ONU Martin Kobler n’a rien entrepris au cours des quatre derniers mois pour assurer la protection de Liberty, ni pour ramener les réfugiés au camp d’Achraf leur foyer durant 26 ans.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, a écrit au secrétaire d’Etat Kerry, au Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon et au Haut Commissariat pour les réfugiés afin de les appeler à entreprendre une action immédiate pour ramener les habitants à Achraf.

Elle a ajouté : « Le régime iranien et le gouvernement irakien sont déterminés à massacrer l’ensemble des réfugiés et des demandeurs d’asile. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe