dimanche, novembre 27, 2022
AccueiltempLe président du plus grand groupe au sein de l’Assemblée Parlementaire du...

Le président du plus grand groupe au sein de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe condamne l’attaque meurtrière contre le camp Liberty

Le président du plus grand groupe au sein de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe condamne l’attaque meurtrière contre le camp Liberty

Le groupe du « Parti Populaire Européen » (PPE) à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE)

Déclaration du Président Agramunt concernant l’attaque contre le camp Liberty

M. Pedro Agramunt, le Président du Groupe PPE à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, a fermement condamné le massacre d’au moins 20 personnes lors d’une attaque à la roquette contre le camp Liberty situé près de l’aéroport de Bagdad où résident plusieurs milliers de réfugiés iraniens. Ces réfugiés sans défense sont détenus par le gouvernement irakien dans des conditions dangereuses et inhumaines au cours des dernières années.

Cette attaque est une violation flagrante du droit international humanitaire qui exige clairement la protection des résidents du camp Liberty par l’Irak et par les États-Unis.

M. Agramunt a averti à plusieurs reprises au sein du Conseil de l’Europe contre les ingérences du régime iranien en Irak et contre les plans de ce régime d’éliminer physiquement ses opposants qui se trouvent au camp Liberty.

Il faut faire des investigations rapides sur cette attaque et sur les autres cas de violation du droit international au camp Liberty. Les responsables de ces exactions doivent rendre des comptes. Cette attaque est un scandale moral et un acte criminel.

Il faut protéger de toute urgence les résidents du camp Liberty et il faut les accueillir en tant que réfugiés au sein de l’Union européenne avant qu’ils ne soient tous massacrés par les forces irakiennes sous le contrôle du régime iranien et par des agents iraniens infiltrés en Irak.

Le président du plus grand groupe politique de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe répète sa demande aux forces irakiennes de mettre fin immédiatement aux attaques contre le camp Liberty et de retrouver le chemin de la paix. Cette folie doit cesser.

M. Agramunt adresse ses condoléances à Madame Radjavi, aux familles des personnes tuées et à tous les résidents du camp Liberty.
Le 31 octobre 2015

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe