jeudi, décembre 8, 2022
AccueiltempKhamenei se lamente sur l'élimination de Soleimani,et s’inquiète du rôle de l'OMPI/MEK...

Khamenei se lamente sur l’élimination de Soleimani,et s’inquiète du rôle de l’OMPI/MEK dans le soulèvement en Iran

Khamenei se lamente sur l'élimination de Soleimani

Ce matin, le Guide suprême du régime, Ali Khamenei, s’est lamenté sur l’élimination de Qassem Soleimani, le commandant criminel de la force terroriste Qods des pasdarans. Il a déclaré : « Soleimani était à la fois courageux et prévoyant. Certains ont de la prévoyance, mais n’ont pas de courage. Il marchait au cœur du danger. Il a été convaincant et a eu un impact sur les politiques. Chaque fois qu’il faisait un rapport, je l’admirais dans mon cœur et dans mes paroles.

Aujourd’hui, je m’incline devant lui, à cause de tout ce qu’il a initié en Iran et dans la région. » Khamenei a reconnu de la sorte que Soleimani était le numéro 2 du régime et l’indicateur de l’aura du Guide suprême en Iran et à l’étranger et que son élimination a porté un coup dur au régime.

Dans son discours, Khamenei a de nouveau montré qu’il redoutait le rôle joué par les Moudjahidine du peuple (OMPI/MEK) et les unités de résistance dans le soulèvement national qui a balayé 191 villes en Iran. Evoquant la présence des membres de l’OMPI en Albanie et la visite dans leur cité d’Achraf-3 du général James L. Jones, premier conseiller du président Barack Obama à la sécurité nationale et ancien commandant suprême des forces alliées en Europe, il a déclaré : « Plusieurs jours avant le soulèvement, dans un petit pays sinistre d’Europe, un Américain et des Iraniens ont élaboré des plans que nous avons vus dans l’incident de l’essence. Dès que les gens (protestataires) sont arrivés sur les lieux, les agents de l’ennemi ont commencé à démolir, brûler, assassiner, détruire et fomenter la guerre. Il renouvelait ce qu’ils avaient effectué auparavant. Et ils continuent à le faire et feront tout ce qu’ils peuvent. »

Il convient de noter qu’en novembre dernier, le général Jones s’est rendu à Achraf-3. Après avoir visité le musée des 120 ans de lutte pour la liberté en Iran, il a rencontré Mme Maryam Radjavi, la présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI). S’exprimant devant des milliers de membres de l’OMPI, le général Jones a déclaré notamment : « En voyant ce public, j’ai le sentiment de voir l’avenir de l’Iran. Un Iran libre, un Iran qui bénéficiera bientôt de la démocratie et de la liberté sous la direction de Mme Radjavi et de toutes les organisations rassemblées qui composent le CNRI aujourd’hui. C’est l’avenir que nous envisageons. Et cet avenir viendra, je l’espère, très, très rapidement… [Le peuple d’Iran] mérite un nouveau gouvernement. Et les graines de cette liberté sont ici, l’avenir est ici… Nous allons essayer de faire tout ce que nous pouvons pour provoquer la chute de ce régime dans les plus brefs délais afin que nous puissions profiter du soleil de la liberté, de la démocratie et de l’espoir d’une vie meilleure pour tout le peuple d’Iran. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 8 janvier 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe