lundi, décembre 5, 2022
AccueilPublicationsPublications: SocialLes Iraniens défient le pouvoir en célébrant la Fête du Feu

Les Iraniens défient le pouvoir en célébrant la Fête du Feu

CNRI – La population à travers l’Iran a défié les forces de sécurité et profité de la fête du Feu annuel pour exprimer sa colère contre la tyrannie.

Dans les villes à travers le pays, les jeunes ont ignoré les menaces d’arrestation et allumé des feu de joie et fait exploser des pétards fait maison pour protester contre les mollahs au pouvoir.

Le régime redoutait que les gens utilisent le festival du feu pour manifester contre leur dictature.

A Téhéran, la police a essayé d’empêcher les jeunes de jouer avec des feux de Bengale, des bombes sonores et des pétards artisanaux. Dans le nord de la capitale, les jeunes ont attaqué la banque Saderat.

Dans le quartier Lavasan de Téhéran, la police étaient trop préoccupés par sa propre sécurité pour lutter contre des feux de joie des jeunes dans la rue.

Et dans un quartier de Chiraz, les gens scandaient: «A bas la vie chère, à bas les mollahs » et ont mis le feu à une voiture de police dans la rue Chamran.

A Zanjan, les jeunes ont défié la police et l’armée en lançant des feux d’artifice. À Karaj, la police et les agents en civil étaient trop terrifiés pour briser les rassemblements, a rapporté INLA.

En outre, dans le quartier Pars Kian d’Ahwaz, la police a été incapable de disperser la foule, tandis qu’à Sanandaj, les mollahs ont déployé une unité anti-émeute et établi une loi martiale non-officielle de reprendre le contrôle de la ville.

Pendant le festival du feu – qui remonte au 7ème siècle – les Iraniens célèbrent traditionnellement par les feux de joie et sautent à travers les flammes.

Ces dernières années, les forces de sécurité ont été la répression de la célébration jusqu’à deux mois avant qu’il ne commence par l’interdiction des pétards, des fusées, cierges magiques et même des grenades artisanales.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe