jeudi, décembre 8, 2022
AccueilPublicationsPublications: SocialIran: la santé publique est en danger, selon le ministre de la...

Iran: la santé publique est en danger, selon le ministre de la Santé

CNRI- « Avec la situation du budget du ministère de la Santé, l’an prochain la santé publique sera confrontée à des problèmes », a estimé le 7 février Hassan Hachemi, à la tête de ce ministère dans le gouvernement Rohani. Il faisait référence à la réduction considérable de son budget, qui souffre d’un manque à gagner de plus de $2.7 milliards.

 » La question qui se pose à nous est de savoir qu’avec ce niveau important de dette et de manque de crédits, comment pourra-t-on gérer un système, surtout quand ce système concerne la vie et la santé de la population », s’est-il interrogé.  » À titre d’exemple cela fait 22 mois que les l’infirmières n’ont pas reçus de salaires pour les heures supplémentaires travaillées. »

Auparavant, le ministre de la Santé avait révélé que sur les 417 000 cadres des centres médicaux de l’État, le gouvernement n’est en mesure d’en payer que 220 000.

Par ailleurs un site officiel, Khabar.online a rapporté que « selon les statistiques internationales, l’Iran se place au 126e rang mondial en termes de rapport lits-patients. Derrière des pays africains comme le Kenya. En Iran il existe 1,38 lits d’hôpital pour 1000 patients ».

Selon des chiffres révélés par les médias iraniens, 7 millions de personnes n’ont pas accès à l’assurance-maladie en Iran, et ceux qui en bénéficient doivent débourser 60 % des frais pour les soins reçus.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe