vendredi, décembre 2, 2022
AccueilPublicationsPublications: SocialBlocage de Skype, nouvelle restriction en date avant la présidentielle en Iran

Blocage de Skype, nouvelle restriction en date avant la présidentielle en Iran

CNRI – Les services de téléphone via internet comme Skype ont été bloqués en Iran tandis que le régime plonge internet « dans le coma » avant la « présidentielle » de juin.

Les mollahs paranoïaques cherchent à bloquer toutes formes de communication craignant que des millions de personnes les utilisent pour organiser des manifestations pendant le scrutin.

Skype, Gtalk et Oovoo ont été fermés, le débit internet pratiquement réduit au point mort, les réseaux sociaux censurés et les messages par téléphone portable tout aussi restreints.

Les cafés internet sont fermés – dont trois dernièrement dans la ville de Bojnourd où la police a dit aux propriétaires qu’ils n’avaient pas respecté les nouvelles lois draconiennes régissant le service.

Facebook, Twitter, Youtube et des milliers d’autres sites occidentaux sont durement censurés en Iran depuis les grandes manifestations de rues de 2009.

 

Le responsable régional Ali Yali a déclaré à l’agence de presse officielle Fars : « Dans la troisième étape d’inspections des Centres fournisseurs de Service Internet, plusieurs unités ont été suspendues pour avoir négligé les instructions données. »

Les cafés internet ne sont pas autorisés à installer des logiciels de contournement de filtre, ni de VPN, a-t-il déclaré.

Les commerces, les banques et même les organismes d’État ont également été touchés par la perturbation étendue d’internet.

Le quotidien Ghanoun a déclaré ce mois-ci : « Internet est dans le coma. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe