mardi, février 7, 2023
AccueilMultimédia-oldMultimédia : Présidente élueIran - Mme Radjavi se félicite de l'appel au Caire, du Mufti...

Iran – Mme Radjavi se félicite de l’appel au Caire, du Mufti d’Al-Azhar et du Pape François contre l’extrémisme – vidéo

Iran - Mme Radjavi se félicite de l'appel au Caire, du Mufti d’Al-Azhar et du Pape François contre l'extrémisme

Rencontre de Mme Maryam Radjavi et de Mgr Jacques Gaillot 

Mme Radjavi s’est félicitée des récentes déclarations au Caire, du Mufti d’Al-Azhar et du Pape François sur la fraternité entre les musulmans et les chrétiens, appelant tous les fidèles de différentes religions d’être solidaire devant l’extrémisme et le terrorisme

Ce vendredi 5 mai, la Présidente élue du CNRI, Mme Maryam Radjavi s’est entretenu avec Mgr Jacques Gaillot à Auvers-sur-Oise. La discussion a porté sur la menace perpétrée par les extrémistes sous couvert de la religion ; mais aussi, sur le message authentique des religions monothéistes dont l’islam et le christianisme, pour la paix, la fraternité et le vivre ensemble.

Rencontre de Maryam Radjavi et de Mgr Jacques Gaillot

Mme Radjavi a déclaré à l’occasion de cette rencontre : l’extrémisme, l’intégrisme et le terrorisme qui se propage aujourd’hui au nom de l’islam, n’a rien à voir avec l’islam qui est une religion de miséricorde et de liberté, et nullement de haine et de violence. L’islam est une religion de coexistence, de paix et de fraternité et non pas de sectarisme, de guerre et d’hostilité. Des opinions telles que celle qui inspire la dictature religieuse au pouvoir en Iran, à savoir « la tutelle du Guide suprême », une production de Khomeiny, le fondateur du régime, n’a aucun lien ni avec l’islam, ni avec le chiisme. Khomeiny et son successeur Khameneï, avec le fascisme religieux qu’ils ont initié et propagé en Iran et au-delà, sont les pires ennemis de l’islam et des musulmans.

L’abus de l’islam, comme d’autres grandes religions, remonte dans les temps lointains. Mais le phénomène qui nous fait face et qui propage le terrorisme au nom de l’islam, s’est inspiré en premier lieu, d’un régime au pouvoir en Iran depuis 38 ans.

« Au nom du peuple iranien et de sa Résistance, je me félicite des récentes déclarations au Caire, du Cheikh Ahmed Al-Tayeb, le Mufti d’Alazhar et du Pape François sur la fraternité entre les fidèles musulmans et chrétiens, pour contrer l’extrémisme et le terrorisme qui se ressourcent – de mon point de vue – en Iran sous le pouvoir des mollahs », a ajouté Maryam Radjavi avant d’appeler tous les femmes et le hommes épris de paix, de liberté et de fraternité, et tous les fidèles de différentes religions d’être solidaire devant l’extrémisme.

Monseigneur Gaillot s’adressant à Mme Radjavi lors de cette rencontre, a déclaré que l’islam est une religion de fraternité et vous représentez ce visage authentique d’un islam tolèrent et démocratique qui n’est pas celui de ceux qui propagent l’extrémisme sous le couvert de l’islam. Je pense qu’un Iran libre, débarrassé des griffes des fondamentalistes religieux, aura un rôle déterminent pour mettre fin à l’extrémisme religieux et pour propager la paix et la fraternité dans cette région et dans le monde. « L’autre est un frère » a souligné Mgr. Gaillot.

Secrétariat du Conseil National de la Résistance Iranienne
Le 5 mai 2017